Skip to main content

Prestation sans bavure au Madison Square Garden

Deux buts en supériorité numérique pavent la voie à un gain de 3-1 des Canadiens, qui prennent les devants 2-1 dans la série contre les Rangers

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

NEW YORK - Les Canadiens de Montréal ont offert une prestation sans bavure au Madison Square Garden, dimanche. Ils ont marqué les deux premiers buts de la série en supériorité numérique pour remporter le troisième match de la série de premier tour de l'Association de l'Est contre les Rangers de New York 3-1. Ce faisant, le Tricolore a pris l'initiative 2-1 dans la série quatre de sept.

« Ça n'a pas été parfait, aucun match ne l'est, mais ç'a été une très bonne sortie à l'étranger pour nous, a déclaré l'entraîneur du CH Claude Julien. Les gars sont restés concentrés du début jusqu'à la fin. Nous avons bien fait tant en défense qu'à l'attaque. Nous avons également été très bons sur les unités spéciales. Nous avons marqué deux buts en supériorité, en plus d'accomplir de l'excellent travail en infériorité. C'est ce qu'il faut faire pour gagner en séries. »

Video: Radulov et Price mènent le CH à la victoire

Artturi Lehkonen, Shea Weber et Alexander Radulov, qui a de plus amassé une aide, ont fourni les buts des Canadiens. Le but de Weber sur le jeu de puissance, à 7:42 du troisième vingt, s'est avéré celui de la victoire.

Auteur de 20 arrêts, Carey Price a été le bénéficiaire d'une des meilleures performances de ses coéquipiers en défense cette saison. Le défenseur Brady Skjei l'a privé d'un jeu blanc à 2:56 de la fin du troisième tiers. C'était pour lui son premier but en carrière en séries.

Les Rangers ont paru à plat d'entrée de jeu après être passés à 17 secondes de se donner une avance de 2-0 dans la série au Centre Bell, vendredi. Ils n'ont pas amorcé la soirée comme des enragés, comme on s'y attendait, avec comme résultat qu'ils ont subi un sixième revers d'affilée à domicile en séries éliminatoires. Ils avaient également mal terminé la saison devant leurs partisans, avec une fiche de 2-6-2 dans leurs 10 dernières rencontres.

Le CH s'est appliqué à repousser toutes leurs tentatives à l'attaque, en plus d'être d'une grande efficacité dans leurs sorties de zone. À l'autre bout, ils ont mis Henrik Lundqvist à l'épreuve à 29 reprises.

« Les Canadiens sont très forts en défense. Il faut leur donner du mérite, a affirmé l'entraîneur des Rangers Alain Vigneault. Ils ont été excellents et pour nous, en ce moment, notre meilleur trio est le quatrième. Nos meilleurs joueurs doivent élever leur niveau de jeu. Ils ne le font pas actuellement. »

But du match

Le premier de la série en supériorité numérique qui a brisé la glace à 17:37 du deuxième vingt. Lehkonen a mis la touche finale à l'échange triangulaire amorcé par Tomas Plekanec et Brendan Gallagher.

Video: MTL@NYR, Match 3 : Lehkonen ouvre la marque en 2e

Arrêt du match

Carey Price face à Jesper Fast quelques instants après le but de Skjei, vers la fin de la rencontre. Il n'aurait pas fallu que les Rangers rétrécissent l'écart à un but avec encore beaucoup de temps au cadran.

Sous le radar

La liste des attaquants des Canadiens qui ont effectué de beaux replis défensifs serait trop longue à dresser.

Au sommet de la liste, il faut souligner le repli de Radulov face à Ryan McDonagh au moment où s'égrenait les dernières secondes du deuxième vingt. Le défenseur des Rangers était voué à obtenir une chance de marquer de premier rang.

Auparavant, Jordie Benn avait empêché Chris Kreider d'atteindre la rondelle près de Price et Torrey Mitchell était venu annuler une menace des hôtes.  

Jeu du match

Le but de Radulov qui a porté le score 3-0 à 15:35 du troisième tiers. Le Russe a marqué à l'aide d'une feinte magistrale d'une seule main.

Video: MTL@NYR, Match 3, Radulov marque avec une seule main

« L'idée était de demeurer en zone neutre. J'ai dévié de mon corridor et j'ai reçu la rondelle (du défenseur Kevin Klein des Rangers), a relaté Radulov. Je l'ai passée à "Phil" Danault qui a tenté de déjouer un rival et la rondelle est réapparue devant moi. Vous réagissez instinctivement. Ça arrive vite. »

Ce qu'ils ont dit

« Ç'a été un match à l'étranger exemplaire. Nous avons préconisé un style hermétique en nous serrant les coudes. Nous avons joué avec confiance. C'est sûr que la victoire obtenue en prolongation vendredi a contribué à augmenter notre confiance. À mesure que vous jouez en séries, vous gagnez du rythme et de l'énergie. C'est une belle période pour jouer au hockey. » - Le gardien Carey Price des Canadiens.

« Les Canadiens n'ont pas modifié leur structure de jeu. Leurs meilleurs éléments ont été supérieurs aux nôtres. Leurs joueurs de soutien ont été meilleurs que les nôtres. Ils ont été plus alertes sur les unités spéciales. Vous additionnez ces trois choses et vous allez perdre 99 pour cent du temps. » -- Le défenseur Ryan McDonagh des Rangers.

Ce qu'il faut savoir

Les Canadiens ont en somme fait appel à cinq défenseurs, le nouveau venu Brandon Davidson étant utilisé dans à peine 9:06 minutes de jeu. Shea Weber a flirté avec le plateau des 30 minutes (29:08) et Andrei Markov a passé 25:48 minutes au cœur de l'action. 

Le vétéran russe a été bousculé rondement par moments. Il a encaissé le double-échec au menton de Mats Zuccarello, qui a écopé d'une double pénalité mineure en troisième période. Weber lui a fait payer chèrement son geste d'indiscipline, en réussissant le deuxième but des siens.

La suite

Les deux équipes remettent ça pour la quatrième rencontre dans moins de 48 heures, au même endroit, mardi (19 h (HE); TVA Sports, CBC, NBCSN).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.