Skip to main content

Première audition réussie pour Mete et Jerabek

Les deux défenseurs ont été impliqués à leur premier match préparatoire dans la LNH

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Il est peut-être encore tôt pour s'avancer sur le sort qui sera réservé au jeune défenseur Victor Mete au terme du camp d'entraînement, mais force est d'admettre qu'il est en train de se bâtir une bonne réputation.

L'Ontarien de 19 ans a disputé son premier match professionnel dans un revers de 4-2 face aux Capitals de Washington, mercredi, et il a connu une solide soirée de travail aux côtés du vétéran Shea Weber. 

Le petit arrière de 5 pieds 10 pouces et 180 livres a paru bien à l'aise sur la patinoire du Centre Bell et n'a pas manqué de s'impliquer dans tous les aspects du jeu, mais surtout en zone offensive.

Et ce, même s'il a été bousculé par le poids lourd Tom Wilson (6-4, 215) à deux occasions en tout début de rencontre. Comme s'il voulait lui souhaiter la bienvenue chez les professionnels.

« Ça m'a un peu réveillé et ça m'a montré ce à quoi je devais m'attendre pendant le match, a rigolé le défenseur qui ne semblait pas du tout s'en faire avec l'aspect physique. J'étais un peu nerveux pendant mes deux premières présences, mais j'ai trouvé mon rythme par la suite. »

Il s'est brillamment illustré sur la deuxième vague de l'avantage numérique en compagnie du nouveau venu Jakub Jerabek. Et Dieu sait qu'ils ont eu la chance de s'exercer dans cette situation puisque les Capitals ont été chassés à neuf occasions au cours de la rencontre. 

Mete a notamment profité de la pénalité décernée à John Albert pour avoir retardé le match pour servir une savante passe à travers l'enclave qui a mis la table pour le but de Charles Hudon en début de deuxième période.

Contrairement à certains jeunes joueurs en audition qui ont l'habitude de demeurer prudents pour tenter de limiter les erreurs, Mete n'a nullement paru intimidé et a foncé au filet à plusieurs occasions avec l'avantage d'un homme.

Tout cela tout en demeurant défensivement responsable malgré son étiquette de défenseur offensif.

« Je voulais sauter sur la patinoire et jouer de la manière dont je joue habituellement avec les Knights de London (OHL), a expliqué Mete. Je n'ai rien à perdre ici, c'est ma mentalité depuis le début. »

Il a même failli inscrire le but égalisateur en se portant vers l'avant en fin de rencontre, mais il a opté pour une passe plutôt qu'un tir, jugeant qu'il était rendu trop près du gardien.

« C'est peut-être un défenseur de petit gabarit, mais il a beaucoup de caractère, il n'a pas froid aux yeux et rien ne semble l'intimider, a déclaré l'entraîneur-chef Claude Julien. Avec Weber, il se sentait confortable et il a pu jouer son match. C'est ça qu'on voulait voir. »

Julien s'est aussi dit satisfait de la prestation de Jerabek, qui disputait un premier match en Amérique du Nord après avoir passé la dernière saison dans la KHL. Ce dernier a aussi récolté une aide sur le but d'Hudon et a bien fait circuler la rondelle lorsqu'il en a eu possession.

« J'ai pris confiance après le premier avantage numérique, a-t-il commenté. C'était bien de jouer avec Victor, c'est un joueur très intelligent. Je crois que nous sommes un peu le même style de défenseur et nous avons assez bien fait. »

En voir plus