Skip to main content

Les frères Hughes excités en vue de leur premier face-à-face dans la LNH

Quinn, des Canucks, affrontera Jack, des Devils, devant 75-80 amis et membres de la famille

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

Jack Jughes et Quinn Hughes se sont souvent retrouvés sur la même glace auparavant. 

Ils ont été coéquipiers dans des tournois internationaux et ont joué l'un contre l'autre dans des arénas de la NCAA la saison dernière, mais lorsque les Devils du New Jersey recevront la visite des Canucks de Vancouer au Prudential Center samedi (13h HE; SN, MSG+, NHL.TV), ils se feront face pour la première fois dans un match de la Ligue Nationale de Hockey.

« J'ai joué contre lui durant tout l'été alors la seule différence sera que cette fois nous porterons des uniformes de la LNH, a dit Jack, joueur de centre de 18 ans qui a été sélectionné au tout premier rang par les Devils en juin. Ce sera plutôt excitant et j'ai très hâte. » 

Quinn, un défenseur de 20 ans sélectionné au septième rang par les Canucks en 2018, disait à la blague que les membres de sa famille qui assisteront au match seraient probablement plus nerveux que les deux frères. 

« Nos parents sont énervés chaque fois que nous jouons, mais j'imagine c'est comme ça pour n'importe quels parents, a supposé Quinn. Tout le monde veut nous voir bien jouer, mais je ne crois pas que le niveau de stress soit plus élevé parce que nous jouons l'un contre l'autre. »

À LIRE AUSSI : Contrat de sept ans pour Hischier avec les DevilsZucker croit que le Wild et Boudreau devront faire mieux | Cinq questions avec… Scott Gomez

Les deux frères ont été coéquipiers lorsqu'ils ont représenté les États-Unis au Championnat du Monde Junior de l'IIHF en 2019 et lors du Championnat du Monde de l'IIHF de la même année. Ils se sont affrontés lors d'un match impliquant Jack et le Programme de développement de l'équipe nationale américaine des moins de 18 ans contre Quinn et l'Université du Michigan le 12 octobre 2018. L'équipe de Jack l'avait emporté 6-3.

« Qu'est-ce que j'ai retenu de ce duel? Je me souviens de m'être rendu là et d'avoir gagné 6-3, a souri Jack. C'était une journée excitante pour ma famille. Je pense que mes parents étaient un peu nerveux, ne voulant pas qu'on se retrouve sur la glace en même temps. C'était vraiment plaisant de jouer contre mon frère… chaque fois que je regardais vers son banc je riais. »

Jack avait eu le meilleur sur Quinn cette journée-là avec un but et deux mentions d'aide pendant que ce dernier n'avait pas amassé de point. Jack avait également remporté la mise en jeu initiale. L'entraîneur du Michigan Mel Pearson avait donné la chance la Quinn de se rendre au centre même s'il évolue à la position de défenseur.

« Mes parents ont poussé un soupir de soulagement quand la partie s'est terminée, a dit Jack. Ma mère préfèrerait nous encourager tous les deux plutôt que d'espérer que l'un marque et que l'autre ne se fasse pas compter de but. Mes parents peuvent être intenses, mais je pense que mon père paraît plus calme et détendu. Ma mère est heureuse que nous soyons ici et que nous fassions bonne figure. »

John Wroblewski, qui a été l'entraîneur de Quinn et de Jack dans le Programme de développement de l'équipe nationale américaine, est persuadé que le match de samedi sera spécial pour les deux frères, mais pour toute la famille aussi. 

Video: NYR@NJD: Hughes obtient son 1er point grâce à Wood

« Ils s'adulent l'un l'autre, a dit Wroblewski à propos de Jack et Quinn. S'affronter dans un duel du calibre de la LNH et être en mesure de rivaliser tout en étant fier de leurs accomplissements mutuels, c'est digne d'une histoire dans les livres. »

Jack pense qu'il y aura autour de 75 à 80 membres de la famille et amis présents au match. Mais leur frère Luke, âgé de 16 ans, ne pourra assister à la rencontre. Il sera lui-même en uniforme pour le Programme de développement de l'équipe nationale américaine des moins de 17 ans à Chicago. 

Quinn, qui est 19 mois plus vieux que Jack, a dû se battre constamment pour démontrer sa supériorité lors de leurs matchs de mini-hockey dans leur maison de Toronto. Luke, plus jeune de 28 mois que Jack, les joignait dans les matchs, ce qui a tissé des liens serrés entre les frères. 

« Ce qui m'impressionne le plus avec Quinn sur la glace est sa mobilité, a vanté Jack, qui a obtenu son premier point dans la LNH dans la victoire des Devils contre les Rangers de New York jeudi. La façon dont il peut déjouer un adversaire à la ligne bleue ou dans le coin de la patinoire, c'est vraiment une habileté particulière. »

Video: LAK@VAN: Hughes marque son 1er but d'un laser

Quinn, qui a récolté trois points (un but, deux passes) en six matchs cette saison, dit qu'il admire le niveau de compétitivité de Jack. 

« Il ne se gêne pas pour se mettre le nez dans le trafic, a mentionné Quinn, qui compare le style de jeu de Jack aux frères Matthew et Brady Tkachuk qui jouent respectivement pour les Flames de Calgary et les Sénateurs d'Ottawa. Lorsque les gens me demandent d'expliquer les similitudes de (Matthew et Brady), je leur dis toujours qu'ils ont du cœur. Je pense la même chose de Jack. »

Évidemment, la grande question est de savoir quelle équipe Maman et Papa vont encourager durant la partie. 

« Je leur conseillerais de ne pas porter de chandail de hockey, a dit Quinn. En fait, si mes parents se présentaient avec un chandail d'une de nos équipes au match, je leur dirais de l'enlever. »

Luke, le petit frère, croit quant à lui que ce sera un match très plaisant à regarder pour la famille Hughes. 

« Je crois que mon père et ma mère seront très intenses, a dit le plus jeune des frères. Je ne crois pas qu'ils vont prendre pour une équipe plus que pour l'autre. Plusieurs de mes cousins vont porter un chandail des Canucks et une casquette des Devils ou vice versa. Mais j'espère qu'on verra les couleurs des équipes en proportions égales. »

Avec la collaboration de Kevin Woodley, correspondant indépendant NHL.com 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.