Skip to main content

Pour Darren McCarty, la sobriété, la famille et le hockey sont des priorités

LNH.com @NHL

DETROIT - Sobriété. Famille. Hockey.

Darren McCarty affirme que ce sont ses trois priorités - dans l'ordre - et elles l'ont aidé à effectuer un retour avec les Red Wings de Detroit après que l'alcool, le divorce et la faillite l'aient conduit à toucher le fond l'été dernier.

"C'est un rêve qui devient réalité, a confié McCarty, vendredi, assis devant son casier au lendemain du premier match (victoire de 3-1 des Wings) de la série contre les Predators de Nashville. C'est une seconde chance."

McCarty n'était plus dans le hockey au mois de novembre quand lui et son fils ont assisté à un match entre Detroit et Calgary - ses deux anciennes équipes - au Joe Louis Arena.

A peu près à ce moment, un retour au jeu a commencé à se discuter avec son ancien coéquipier Kris Draper quand il a accepté son offre de retrouver la forme en s'entraînant à son centre d'entraînement et en jouant pour son équipe des ligues mineures à Flint.

Le directeur général Ken Holland des Red Wings, qui était le principal dépisteur de l'équipe quand McCarty a été repêché en 1992, a vu un signe encourageant lorsque McCarty s'est débarrassé de sa coupe de cheveux mohawk pour un style plus conservateur lors d'une rencontre entre les deux hommes en janvier.

Holland ne lui a fait aucune promesse, mais il lui a offert l'occasion de jouer pour la filiale de Detroit à Grand Rapids avec la possibilité d'effectuer un retour dans la LNH.

McCarty a suffisamment bien fait pour mériter un contrat à la fin février.

"J'avais une place pour Darren", a rappelé Holland.

Steve Yzerman, aujourd'hui à la retraite, est probablement le joueur le plus populaire au Michigan - tous sports confondus - des deux dernières décennies tandis que McCarty est sans doute le deuxième plus populaire des Red Wings.

McCarty a aidé les Red Wings à gagner la Coupe Stanley en 1997, 1998 et 2002. Il attire la sympathie à l'extérieur de la patinoire avec son sourire attachant et ses problèmes personnels, un peu comme John Daly sur et à l'extérieur des parcours de golf.

"Les amateurs peuvent s'identifier à lui parce que c'est un gars ordinaire et il a connu quelques problèmes personnels, a souligné Holland. Mais les siens ont été de notoriété publique."

McCarty a fait un quatrième séjour en rééducation pour consommation abusive en juin et il s'attend à obtenir bientôt son deuxième divorce.

Il a fait faillite - déclarant des biens de 1,9 millions $ US et des dettes de 6,2 millions $ - et il a organisé un encan pour vendre des objets liés à sa carrière avec les Red Wings.

McCarty a dit qu'il avait touché le fond il y a neuf mois quand il a réalisé que ses quatre enfants - âgés de 4 à 11 ans - n'avaient pas vraiment de père. La mère de ses enfants l'a aidé à remettre de l'ordre dans sa vie.

"Elle m'a simplement dit, 'Ne crois-tu pas que si tu prends soin de toi, les gens qui t'aiment reviendront', a-t-il rappelé. Je me suis alors dit, 'OK, c'est le temps de faire quelque chose.'"

McCarty jure qu'il n'a pas consommé d'alcool depuis le 20 juillet 2007 et il vit heureux avec son ex-femme et leurs enfants en banlieue de Detroit.

"Nous sommes deux adultes qui élèvent nos enfants ensemble, a-t-il ajouté. Nos relations n'ont jamais été meilleures."

En voir plus