Skip to main content

Poolers : Toffoli est dans une position idéale à Vancouver

Schmidt et Hart font bonne figure, mais Kovalchuk, Goligoski et Andersen ont ralenti

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Au cours d'une saison, certains joueurs voient leur situation être modifiée, que ce soit en raison d'un changement de rôle, d'une transaction ou d'une blessure à un coéquipier. Chaque jeudi, LNH.com propose aux poolers quelques joueurs dont la valeur est en hausse, et quelques autres dont la valeur est en baisse et avec lesquels les poolers devraient faire preuve de prudence.

À LIRE AUSSI : Le top-100 des attaquants | Le top-50 des défenseurs | Le top-25 des gardiens


EN HAUSSE

Tyler Toffoli, Canucks de Vancouver (A) : Acquis des Kings de Los Angeles lundi, Toffoli débarque à Vancouver avec la mission de remplacer l'attaquant Brock Boeser, qui sera réévalué dans trois semaines en raison d'une fracture du cartilage costal. Ça signifie qu'il se retrouve à la droite des dangereux Elias Pettersson et J.T. Miller sur le premier trio des Canucks, en plus d'obtenir du temps de jeu sur la première vague du jeu de puissance. Les conditions sont donc réunies pour qu'un franc-tireur de la trempe de Toffoli soit en mesure de trouver le fond du filet avec régularité à Vancouver. D'ailleurs, à son premier match avec les Canucks mercredi, Toffoli a récolté une passe. Avant de changer d'adresse, Toffoli allait déjà très bien avec six buts et sept points à ses neuf derniers matchs avec les Kings. En fait, après un lent début de saison, Toffoli a démarré la machine avec 23 points (12 buts, 11 passes) à ses 33 dernières sorties, un rythme qui lui permettrait d'amasser 57 points sur une saison complète.

Nate Schmidt, Golden Knights de Vegas (D) : Shea Theodore est le défenseur qui attire le plus l'attention des poolers à Vegas, mais derrière lui, Schmidt représente une option qui pourrait être payante, et ce, à une fraction du prix de Theodore. À ses six dernières sorties, Schmidt a récolté six points (deux buts, quatre passes). Durant cette séquence, il a dirigé au moins deux lancers au filet à cinq reprises et bloqué 11 lancers, deuxième chez les Golden Knights dans cette dernière catégorie. Les Golden Knights ont repris du poil de la bête récemment, et les poolers sont témoins de la force offensive que Vegas peut déployer. Depuis le 1er février, la troupe de Peter DeBoer est sixième dans la LNH au chapitre des buts par match (3,38). Deuxième joueur le plus utilisé de Vegas en moyenne (21:42), Schmidt continuera fort probablement d'en profiter, lui qui a obtenu cinq de ses six derniers points à forces égales.

Video: STL@VGK: Schmidt bat Binnington d'un laser


Carter Hart, Flyers de Philadelphie (G) : On peut dire que Hart a réussi son retour au jeu. Après avoir raté neuf rencontres en un peu moins d'un mois parce qu'il était aux prises avec une élongation des muscles abdominaux, le gardien est revenu au jeu en force avec un dossier de 3-1-0, une moyenne de buts alloués de 2,03 ainsi qu'un pourcentage d'arrêts de ,928 à ses quatre derniers départs. Les Flyers sont l'une des bonnes équipes de la LNH actuellement, avec 10 gains à leurs 15 dernières sorties (10-4-1), et ils disputeront trois de leurs quatre prochains matchs à domicile, là où Hart est absolument fumant, comme en fait foi son dossier de 15-2-2, sa moyenne de 1,62 ainsi que son pourcentage de ,943 au Wells Fargo Center.

Video: PHI@FLA: Hart se déplace pour voler Dadonov


EN BAISSE

Ilya Kovalchuk, Canadiens de Montréal (A) : Lorsqu'un joueur fait ses débuts avec une nouvelle équipe, l'adrénaline et le désir de faire bonne impression ont souvent un impact positif sur son rendement offensif. Et parfois, c'est suivi d'un petit passage à vide lorsque la poussière commence à retomber. C'est ce à quoi on assiste avec Kovalchuk. Après avoir amassé près d'un point par match (0,90) à ses dix premières rencontres avec les Canadiens au mois de janvier, Kovalchuk a seulement trois points (un but, deux passes) en 10 rencontres depuis le début du mois de février. À ses débuts avec Montréal, il était employé avec Tomas Tatar et Phillip Danault, puis il a ensuite régulièrement côtoyé Nick Suzuki, le deuxième attaquant le plus productif des Canadiens depuis le début de l'année 2020. Mais mardi face aux Red Wings de Detroit, Kovalchuk évoluait aux côtés de Max Domi et d'Artturi Lehkonen, des compagnons de trio un peu moins intéressants quand on considère qu'ils sont eux aussi au ralenti actuellement. Le temps de jeu du Russe a d'ailleurs diminué au cours des dernières rencontres. Kovalchuk était souvent employé au-dessus de 20 minutes par rencontre à ses débuts avec les Canadiens, mais au cours des trois derniers matchs, il n'a pas joué plus de 16:54.

Alex Goligoski, Coyotes de l'Arizona (A) : Goligoski a entamé la saison en lion. Jusqu'à la fin de l'année 2019, il a maintenu une moyenne de 0,55 point par rencontre et a été le défenseur le plus productif des Coyotes avec 23 points (trois buts, 20 passes) et un différentiel de plus-6. Or, depuis le début de l'année 2020, il a grandement ralenti, n'ayant amassé que six points (un but, cinq mentions d'aide) en 21 matchs. Goligoski a en outre obtenu seulement un point sur le jeu de puissance, alors qu'il en avait obtenu neuf avant le 31 décembre dernier. Il s'agit simplement d'un retour à la normale pour le joueur de 34 ans, qui n'a pas franchi le plateau des 40 points depuis la saison 2013-14 (42), alors qu'il était en voie d'en amasser près de 45 avant le jour de l'An.

Frederik Andersen, Maple Leafs de Toronto (G) : Andersen est au cœur d'une très mauvaise séquence, lui qui a perdu ses trois derniers départs et n'a pas gagné depuis le 29 janvier, étant blessé au cou entre-temps. Au cours de sa série de défaites (0-3-0), Andersen a conservé une moyenne de 4,42 et a accordé 13 buts, le plus haut total dans la LNH. Le calendrier des Maple Leafs ne sera pas une partie de plaisir au cours des prochains jours, avec des affrontements face aux Penguins de Pittsburgh, qui ont écrasé les Maple Leafs 5-2 mardi, aux Hurricanes de la Caroline, au Lightning de Tampa Bay, aux Panthers de la Floride et aux Canucks de Vancouver. Année après année, Andersen est l'un des gardiens les plus utilisés dans la LNH, mais l'acquisition de Jack Campbell devrait venir diminuer sa charge de travail d'ici à la fin de la saison, surtout avec les déboires qu'il connaît actuellement.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.