Skip to main content

Poolers : Strome profite de la présence de Kane à Chicago

Edler est discrètement efficace à Vancouver; Connor et Theodore cherchent leurs repères

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Au cours d'une saison, certains joueurs voient leur situation être modifiée, que ce soit en raison d'un changement de rôle, d'une transaction ou d'une blessure à un coéquipier. Chaque jeudi, LNH.com propose aux poolers quelques joueurs dont la valeur est en hausse, et quelques autres dont la valeur est en baisse et avec lesquels les poolers devraient faire preuve de prudence.

EN HAUSSE

Dylan Strome, Blackhawks de Chicago (A) : L'attaquant des Blackhawks Patrick Kane est en feu récemment (11 points en six matchs) et ça profite à Strome, son principal compagnon de trio. Strome vient d'amasser sept points (un but, six mentions d'aide) à ses quatre dernières sorties. Au cours de cette période, il est le troisième attaquant le plus utilisé des Blackhawks (19:58) et il évolue même sur la première vague du jeu de puissance de Chicago. Depuis qu'il est débarqué à Chicago, Strome totalise 13 points (six buts, sept mentions d'aide) en 18 sorties et Kane a été impliqué dans l'obtention de huit de ces points. Tant qu'il restera jumelé à Kane, Strome s'avèrera une option très intéressante pour les poolers, d'autant plus qu'il n'a été réclamé que dans 15 pour cent des ligues standards de Yahoo.

Video: FLA@CHI: Strome marque sur la passe de Kane

Alexander Edler, Canucks de Vancouver (D) : Edler a raté 15 matchs en raison d'une blessure au genou entre le 25 octobre et le 23 novembre, mais depuis son retour au jeu, il est discrètement efficace, comme en fait foi sa récolte de 14 points (quatre buts, 10 passes) en 18 parties. L'une des raisons pour laquelle Edler représente un pari intéressant, c'est qu'il est l'arrière le plus utilisé des Canucks au total (23:05) et en avantage numérique (3:18), ce qui lui donne beaucoup de temps de glace aux côtés des vedettes de l'équipe comme Elias Pettersson, Brock Boeser et Bo Horvat. L'arrière de 32 ans affiche également un différentiel de plus-4, il a amassé 10 points sur l'attaque à cinq en plus d'avoir distribué 60 mises en échec (cinquième chez les Canucks), ce qui confère un avantage aux poolers dans les ligues multicatégories.

Video: VAN@CGY: Boeser prépare le but gagnant d'Edler

Robin Lehner, Islanders de New York (G) : Les Islanders sont actuellement sur une séquence de quatre victoires consécutives, et c'est en bonne partie grâce au brio de Lehner. Ce dernier a rebondi après avoir montré un dossier de 0-4-2 en six départs entre le 8 novembre et le 12 décembre. Depuis, Lehner montre un dossier parfait de 5-0-0 avec une moyenne de buts alloués de 0,66 en cinq matchs (quatre départs). Au cours de cette séquence, il a stoppé 140 des 143 tirs dirigés vers lui. Pas de doute, c'est vers lui que New York se tournera pour poursuivre sa belle séquence.

Video: NYI@TOR: Lehner stoppe une déviation et Tavares

EN BAISSE

Kyle Connor, Jets de Winnipeg (A) : L'attaquant de 22 ans n'est plus l'ombre de lui-même. Après avoir amassé 24 points (10 buts, 14 passes) à ses 22 premiers matchs de la saison, Connor n'a que quatre points (trois buts, une aide) à ses 17 dernières sorties. Il faut dire que Patrik Laine et Bryan Little, ses deux principaux compagnons de trio, offrent aussi un rendement décevant. Laine n'a que neuf points, dont cinq buts, au cours de cette période, une production nettement en deçà des attentes. La bonne nouvelle pour les poolers est que Connor demeure employé sur la première vague du jeu de puissance, ce qui pourrait l'aider à se relancer éventuellement.

À LIRE AUSSI : Poolers: Le top-50 des défenseurs | Des nouvelles de l'infirmerie | Le top-25 des gardiens

Shea Theodore, Golden Knights de Vegas (D) : Le défenseur des Golden Knights n'a qu'un point à ses 11 derniers matchs et il affiche un différentiel de moins-3. Il faut souligner que Theodore nous a habitués à de l'inconstance depuis le début de la saison, amassant seulement deux points (un but, une passe) lors des 11 premières parties de la campagne. Est-ce que le retour de Nate Schmidt nuit à sa production? Possiblement, car il a vu son temps de glace moyen passer de 21:22 à 19:17 depuis le retour de Schmidt. De plus, selon le site Web Natural Stat Trick, les gros canons de Vegas Jonathan Marchessault, William Karlsson et Reilly Smith sont les trois attaquants les plus souvent sur la glace en même temps que Schmidt. Ç'a permis à ce dernier d'amasser 13 points (trois buts, 10 passes) en 23 matchs.

Mikko Koskinen, Oilers d'Edmonton (G) : Depuis le début de la saison, Koskinen semblait être l'option sûre pour les poolers devant le filet des Oilers, mais depuis le 16 décembre, il montre un dossier de 1-4-0 avec une moyenne de 3,99 et un pourcentage de ,883. Parviendra-t-il à se relancer? En attendant d'avoir la réponse à cette question, les poolers devraient se tenir loin des portiers d'Edmonton, car ce n'est guère plus reluisant dans le cas de Cam Talbot au cours de la même séquence (0-2-0, MBA 3,82, %ARR ,880). En plus, les Oilers n'ont que quatre victoires à leurs 11 dernières rencontres (4-6-1).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.