Skip to main content

Poolers : Observations du jour

Nouveaux trios chez les Rangers, deuxième centre recherché à Los Angeles

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Voici ce qui a retenu mon attention dans les matchs d'hier.

La blessure à Jeff Carter vient vraiment faire mal à Tyler Toffoli et Tanner Pearson. C'est Nick Shore qui remplace Carter pour le moment, mais le centre de 25 ans n'est clairement pas à sa place sur le deuxième trio. Shore a été blanchi à ses six derniers matchs, tout comme Toffoli et Pearson depuis que Carter est tombé au combat. De plus, Shore a été dominé dans le cercle des mises en jeu contre les Maple Leafs (6-en-16). Il sera intéressant de voir si les Kings vont attendre le retour de Carter ou s'ils se serviront de leur marge de manœuvre (3,7 millions $) sous le plafond salarial pour trouver une solution temporaire et ainsi permettre aux Kings de maintenir le rythme qui leur permet de trôner au sommet de leur section.

Que se passe-t-il lorsque le premier trio des Maple Leafs ne parvient pas à noircir la feuille de pointage, malgré un total combiné de 13 tirs de la part d'Auston Matthews et William Nylander? Ce sont les autres unités qui prennent le relais. Au risque de se répéter, il n'y a pas beaucoup de joueurs dans le top-9 des Maple Leafs qui n'ont pas leur place dans la formation des poolers, surtout dans les formats à affrontements directs (head-to-head) puisque n'importe lequel des trois premiers trios peut exploser à tout moment pour quelques matchs de suite.
-----
Alain Vigneault a décidé de remanier ses trios en troisième période contre les Sharks. Voici ce qu'il a concocté :

Grabner - Miller - Zuccarello
Nash - Zibanejad - Buchnevich
Vesey - Hayes - Fast
Kreider - Desharnais

Le fait que les Rangers évoluaient à 11 attaquants a fait en sorte que Desharnais et Kreider ont joué en alternance avec plusieurs ailiers. Buchnevich est le grand gagnant de ce grand bouleversement, et il a d'ailleurs préparé le but de Zibanejad en troisième période dans une cause perdue. Buchnevich pourrait récolter plus de 50 points cette saison, peu importe comment il est utilisé, et même s'approcher de 60 points s'il demeure sur le premier trio.

Vigneault doit trouver un moyen de faire sortir Kreider de sa torpeur, lui qui a été blanchi dans sept de ses dix matchs cette saison, et qui a été limité à un point à ses sept dernières parties.

En voir plus