Skip to main content

Poolers: Joueurs à surveiller après Noël, Association de l'Est

Voici une liste de joueurs dans lesquels il voudrait la peine d'investir dans l'Est

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Depuis le début du calendrier, certains joueurs vedettes n'ont pas affiché le rendement attendu, d'autres joueurs ont été ralentis par des blessures, et des joueurs méconnus ont tardé à se mettre en marche et sont maintenant sur le point de s'imposer.

Les poolers doivent repérer les joueurs dont la valeur marchande est inférieure à celle qu'ils vont offrir d'ici la fin de la saison, et ce devrait être le cas pour les joueurs ci-dessous.

Voici des joueurs de l'Association de l'Est à surveiller après les Fêtes :

Kyle Palmieri, Devils du New Jersey - Palmieri a vu sa carrière décoller à son arrivée au New Jersey en juin 2015. Après avoir récolté 30 et 26 buts au cours des deux dernières campagnes, Palmieri a été limité à 12 points depuis le début de la saison. Il faut toutefois noter que deux blessures (bas du corps, pied) l'ont forcé à l'inactivité plus souvent qu'il ne l'aurait souhaité, ce qui explique pourquoi il n'a pris part qu'à 16 rencontres jusqu'ici. Il a d'ailleurs récolté trois points à ses trois premiers matchs au retour de sa dernière blessure. Il patine aux côtés de Nico Hischier et Taylor Hall à forces égales, deux attaquants extrêmement créatifs offensivement, et il obtient un temps de glace optimal en avantage numérique, lui qui a notamment récolté sept de ses 12 points en supériorité numérique cette saison. Il décoche en moyenne plus de trois lancers par partie, et il ne serait pas surprenant de le voir ajouter 20 buts à sa fiche au cours des 47 derniers matchs des Devils.

Video: CHI@NJD: Palmieri double l'avance des Devils en A.N.

Yanni Gourde, Lightning de Tampa Bay - Le petit attaquant québécois a été retiré du deuxième trio récemment, et il a disputé la dernière rencontre aux côtés de Cory Conacher et Alex Killorn. Les poolers ne doivent pas laisser cette situation temporaire les décourager. Tout d'abord, Gourde a été l'un des meilleurs attaquants du Lightning en décembre, lui qui a récolté neuf points (cinq buts, quatre passes) en 10 matchs. Ensuite, l'entraîneur Jon Cooper n'a pas hésité depuis le début de la saison à modifier la composition de ses trios malgré le succès que connaît son équipe. Gourde pourrait donc retrouver Ondrej Palat et Brayden Point sous peu, avec lesquels il a connu énormément de succès cette saison. Finalement, Gourde continue d'être amplement utilisé sur les unités spéciales, lui qui évolue sur la deuxième vague du jeu de puissance en plus d'être un élément important dans l'infériorité numérique de Tampa Bay. Il a d'ailleurs déjà récolté deux points à court d'un homme, si votre ligue comptabilise cette statistique. J'ai prédit au cours de l'été que Gourde était l'un des principaux candidats pour une éclosion semblable à celle de Jonathan Marchessault l'an dernier, et je ne serais pas surpris que Gourde termine la campagne avec des statistiques supérieures à celle de Marchessault en 2016-17 (30 bus, 21 passes).

Video: TBL@COL: Gourde redirige la remise de Killorn

Nazem Kadri, Maple Leafs de Toronto - Kadri est enfoncé dans une profonde léthargie en ce moment, et il ne sera pas fâché de voir le mois de décembre prendre fin, lui qui a été blanchi en 10 matchs depuis le début du mois. Il a tout de même dirigé 34 lancers au filet au cours de cette période. Kadri a principalement été utilisé dans un rôle défensif cette saison, et malgré cette longue disette, il est toujours en voie de connaître une saison de 55 points. Il a déjà connu une séquence semblable plus tôt cette saison alors qu'il avait été blanchi dans cinq matchs sur six entre le 26 octobre et le 4 novembre, et il avait répondu avec une séquence de neuf matchs avec au moins un point et de 12 points en 12 matchs. Il est fort possible qu'il explose à nouveau lorsqu'il sortira de son marasme actuel, et il est fort probable que le retour au jeu d'Auston Matthews lui permette d'obtenir des confrontations plus favorables. Je ne serais pas surpris de le voir flirter avec le plateau des 60 points lorsque la saison sera terminée.

Video: TOR@FLA: Kadri complète la passe de Brown

Max Pacioretty, Canadiens de Montréal - Le capitaine du Tricolore n'a pas trouvé le fond du filet en décembre, alors qu'il a été limité à quatre mentions d'aide en neuf matchs. Son dernier but à forces égales, et son dernier à domicile, remonte au 11 novembre. Pacioretty serre de toute évidence son bâton un peu trop fort en ce moment, et il est souvent montré du doigt pour les déboires des Canadiens en attaque. Les poolers devraient toutefois profiter de ce vent de négativisme qui entoure Pacioretty pour faire son acquisition, surtout s'ils évoluent dans des ligues où une prime est accordée aux buts. L'attaquant de 29 ans est l'un des meilleurs francs-tireurs de la ligue depuis déjà plusieurs années, et il terminera encore une fois la saison avec environ 30 buts, si ce n'est pas plus. Il dirige encore un haut volume de tirs au filet, lui qui occupe le cinquième rang du circuit avec 140 lancers. C'est son pourcentage de tirs qui est atrocement bas, à 5,7 pour cent, soit presque exactement la moitié de son taux de succès en carrière (11,0 pour cent). Les rondelles vont se mettre à entrer dans le filet avec régularité après Noël pour le numéro 67, il lui suffit simplement de marquer ce premier qui lui permettra de débloquer.

Video: BUF@MTL : Superbe but de Pacioretty en prolongation

Pierre-Luc Dubois, Blue Jackets de Columbus - Le troisième choix au total du repêchage 2016 de la LNH a progressé à une vitesse fulgurante depuis le début de la saison. L'entraîneur des Blue Jackets John Tortorella ne pensait pas que Dubois allait être en mesure de jouer au centre à sa saison recrue et il entendait le protéger cette année. Voilà maintenant Dubois au centre du premier trio et employé sur la première vague du jeu de puissance. Sa chimie avec l'attaquant Artemi Panarin est de bon augure pour le reste de la saison. À ses 13 dernières parties, Dubois a récolté 12 points (cinq buts, sept passes), quatre points en avantage numérique, 30 lancers, 11 minutes de punition et 34 mises en échec. Il fait rapidement sa place comme l'un des bons attaquants de puissance de la ligue, et tant qu'il demeurera associé à Panarin, ses statistiques devraient être reluisantes.

Video: PHI@CBJ: Dubois marque le but décisif en fusillade

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.