Skip to main content

Poolers : Des vedettes prêtes à éclore à Buffalo

Jack Eichel et Rasmus Ristolainen sont prêts à endosser des responsabilités plus importantes à Buffalo

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Sabres de Buffalo.

Les Sabres de Buffalo ont apporté plusieurs changements au cours de la saison morte, et ce à tous les niveaux. Un nouvel entraîneur, Phil Housley, arrive derrière le banc de l'équipe, et il sera intéressant de voir s'il pourra stimuler l'attaque des Sabres en mettant l'accent sur le jeu de transition. Il pourra néanmoins compter sur le centre Jack Eichel, qui pourrait atteindre le statut de vedette dès cette saison avec une récolte de plus d'un point par match. Les nouvelles acquisitions Jason Pominville et Marco Scandella apporteront de la stabilité à une jeune formation.

Voici un survol des Sabres pour les poolers : 

Sous-évalué : Rasmus Ristolainen - Il s'agit de la dernière année où Ristolainen peut encore être considéré comme sous-évalué, et la seule raison qui explique sa présence dans cette catégorie, c'est que les poolers ne sont pas encore pleinement conscients du rendement unique et incroyable que Ristolainen offre dans les ligues multicatégories. En effet, il a été le seul défenseur de la ligue à terminer parmi les 15 premiers pour les points (45), les points en avantage numérique (25), les tirs (186), les mises en échec (195) et les lancers bloqués (161) en 2016-17. S'il évoluait avec une équipe qui aspire aux grands honneurs, il aurait déjà atteint le statut de supervedette, mais ce n'est qu'une question de temps avant que le Finlandais de 6 pieds 4 pouces et 207 livres âgé de 22 ans seulement soit considéré comme l'un des meilleurs de la LNH à sa position.

Surévalué : Matt Moulson - Si les statistiques de Moulson ont semblé rebondir quelque peu la saison dernière, les poolers ne doivent pas faire l'erreur de croire que l'attaquant de 33 ans est en voie de renouer avec les chiffres qu'il a affichés par le passé. Son rendement de 32 points a été dopé par sa récolte de 18 points en avantage numérique. Huit de ces points sur le jeu de puissance ont été obtenus au cours des 21 premiers matchs de la saison, en l'absence d'Eichel. L'arrivée de Housley derrière le banc ne garantit pas qu'il conservera sa place sur la deuxième vague du jeu de puissance, et comme sa production à 5-contre-5 a été médiocre et qu'il n'apporte aucune contribution dans les autres catégories, les poolers doivent l'éviter à tout prix.

Carte cachée : Nathan Beaulieu - Les Canadiens de Montréal ont choisi d'échanger Beaulieu au cours de la saison morte plutôt que de le protéger en vue du repêchage d'expansion de la LNH, et le défenseur de 24 ans tentera de profiter de son nouveau départ. Beaulieu a montré de belles choses offensivement lorsqu'il a été utilisé sur la première paire de défenseurs en l'absence d'Andrei Markov entre le 20 décembre et le 21 janvier, avec une récolte de 12 points (un but, 11 passes), dont huit sur le jeu de puissance, en 19 rencontres, en plus d'être utilisé en moyenne pendant 24:02 par match. Il pourra bénéficier des conseils de Housley, qui a montré à Nashville qu'il était en mesure de faire progresser les jeunes arrières. L'ancien choix de première ronde (17e au total) du repêchage 2011 pourrait fort bien obtenir 35 points à son arrivée à Buffalo s'il évolue dans le top-4 de l'équipe et sur la première vague du jeu de puissance.

31 en 31 Sabres: Aperçu de la saison | Meilleurs espoirs | Grands enjeux

Prêt à rebondir : Kyle Okposo - Une commotion cérébrale a prématurément mis un terme à la première saison d'Okposo à Buffalo, alors que l'attaquant avait obtenu 45 points en 65 matchs. Il est toutefois de retour sur la glace et affirme qu'il sera prêt pour le début de la saison. À l'image de l'ensemble des joueurs des Sabres, il a entrepris la dernière campagne au ralenti avec 10 points à ses 17 derniers matchs, mais le retour d'Eichel l'a aidé, surtout en avantage numérique. En effet, Okposo a amassé 23 points sur le jeu de puissance, égalant un sommet en carrière dans la LNH en dépit de son absence prolongée en fin de saison. S'il parvient à disputer environ 75 matchs, Okposo pourrait franchir le plateau des 65 points pour la deuxième fois de sa carrière.

Espoir à surveiller : Victor Antipin - Les Sabres ont accordé un contrat de recrue d'un an au défenseur de 24 ans au cours de la saison morte, au terme d'une campagne où l'arrière de 5 pieds 11 pouces et 180 livres a été nommé sur la première équipe d'étoiles de la KHL après avoir récolté six buts et 24 points en 59 parties de saison régulière, avant d'ajouter sept buts et 11 points en 18 matchs des séries éliminatoires. Le poste d'Antipin n'est pas coulé dans le béton en début de saison, mais lorsqu'il sera en uniforme, il pourrait livrer compétition à Beaulieu pour évoluer à la gauche de Rasmus Ristolainen sur le jeu de puissance, puisqu'on le décrit comme un spécialiste de l'avantage numérique. Une telle utilisation pourrait lui permettre d'approcher le plateau des 30 points.

Situation des gardiens : Robin Lehner a finalement été en mesure de demeurer en santé pendant une saison complète, lui qui a obtenu 58 départs, un sommet en carrière dans la LNH. Il a montré qu'il avait l'étoffe d'un numéro un en maintenant un pourcentage d'arrêts de ,920. L'équipe devant lui, en particulier sa brigade défensive, lui donnera un meilleur soutien cette saison, et cela devrait l'aider à engranger quelques victoires supplémentaires. Une saison de 30 victoires et une moyenne de buts alloués inférieure à 2,50 ne relèvent pas de l'utopie dans son cas, surtout que Lehner aura toute la motivation nécessaire pour afficher les meilleures statistiques possible, lui qui a paraphé une entente d'une seule saison au cours de la saison morte. Chad Johnson a montré par le passé qu'il était davantage à sa place comme auxiliaire et il ne représente pas une menace pour Lehner, mais il représente une solide option pour son entraîneur lorsque ce dernier voudra accorder un repos à son gardien partant.

En voir plus