Skip to main content

Poolers : Trois joueurs qui pourraient vous aider cette semaine

Henrique, Connolly et Pettersson traversent de bonnes séquences dans des rôles de soutien

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

L'un des outils à la portée des poolers est le ballottage, là où se trouvent les joueurs non réclamés de leur ligue. Tout au long de la saison, je vais suggérer chaque semaine aux poolers quelques noms de joueurs qui pourraient se trouver au ballottage, et qui pourraient les aider pour la semaine à venir.

Sans plus tarder, voici trois joueurs que les poolers devraient cibler en vue de la prochaine semaine, et qui ont de bonnes chances d'être disponibles dans leur pool, puisqu'ils ont été réclamés dans moins de 30 pour cent des ligues sur Yahoo.

Poolers : Le top-100 des attaquants de la LNH | Le top-50 des défenseurs | Le top-25 des gardiens | Des nouvelles de l'infirmerie

Veuillez prendre note que dans les ligues standard de Yahoo, les semaines commencent le lundi pour se terminer le dimanche.

Adam Henrique, Ducks d'Anaheim (25 pour cent) - Les Ducks surprennent depuis le début de la saison, et la contribution de joueurs comme Henrique n'est pas étrangère à ces succès. Au cours des trois dernières rencontres, Henrique a amassé cinq buts et une passe en plus de conserver le deuxième meilleur différentiel de la Ligue à plus-8. Il évolue sur la première vague du jeu de puissance, ce qui représente un bel atout pour les poolers, même si le vétéran de 29 ans n'a toujours pas récolté de point dans cette facette du jeu cette saison. Les compagnons de trio de Henrique sont deux des meilleurs ailiers d'Anaheim en Jakob Silfverberg et Rickard Rakell. Les Ducks vont disputer quatre matchs cette semaine, dont deux contre des équipes qui accordent au moins trois buts par rencontre depuis le début du calendrier, les Predators de Nashville et les Stars de Dallas.

Brett Connolly, Panthers de la Floride (3 pour cent) - Connolly passe un peu sous le radar chez les Panthers, lui qui évolue derrière de gros noms comme Aleksander Barkov et Jonathan Huberdeau. Même son embauche est un peu passée au second plan… c'est ce qui se passe quand on accepte un contrat le même jour que Sergei Bobrovsky. Connolly, qui vient d'établir des sommets en carrière la saison dernière avec 22 buts, 46 points et 139 tirs avec les Capitals de Washington, a commencé la campagne tranquillement avec trois mentions d'aide et quatre lancers en cinq parties. Il a toutefois explosé avec quatre buts et 11 lancers à ses trois derniers matchs. Évoluant sur le deuxième trio en compagnie de Vincent Trocheck et Mike Hoffman, Connolly est également employé sur la deuxième vague du jeu de puissance.

Marcus Pettersson, Penguins de Pittsburgh (3 pour cent) - En raison de la blessure à Evgeni Malkin, l'entraîneur Mike Sullivan utilise deux défenseurs sur la première vague du jeu de puissance des Penguins, Kris Letang et Justin Schultz. Pettersson est devenu le principal arrière employé sur la deuxième vague, et il a ajouté une mention d'aide à sa fiche en pareilles circonstances au cours des quatre dernières parties. Au cours de cette période, Pettersson a récolté quatre passes en autant de matchs, en plus de conserver un différentiel de plus-6, ce qui lui vaut le quatrième rang dans la LNH depuis le 13 octobre. Au sein d'une équipe qui est décimée par les blessures en attaque, Pettersson procure une belle stabilité à la ligne bleue, où il évolue avec Schultz à forces égales.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.