Skip to main content

Poolers : Trois joueurs à surveiller au ballottage

Deux jeunes défenseurs s'illustrent avec des équipes qui connaissent des saisons décevantes

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

L'un des outils à la portée des poolers est le ballottage, là où se trouvent les joueurs non réclamés de leur ligue. Tout au long de la saison, je vais suggérer chaque semaine aux poolers quelques noms de joueurs qui pourraient se trouver au ballottage, et qui pourraient les aider pour la semaine à venir.

Sans plus tarder, voici trois joueurs que les poolers devraient cibler en vue de la prochaine semaine, et qui ont de bonnes chances d'être disponibles dans leur pool, puisqu'ils ont été réclamés dans moins de 20 pour cent des ligues sur Yahoo.

Veuillez prendre note que dans les ligues standard de Yahoo, les semaines commencent le lundi pour se terminer le dimanche.

Boone Jenner, Blue Jackets de Columbus (15 pour cent) - Jenner est l'un des nombreux joueurs des Blue Jackets qui ont offert un rendement inférieur à ce qui était attendu en début de saison, lui qui a déjà été grandement convoité par les poolers dans les ligues multicatégories en raison de sa touche de marqueur et de son jeu robuste. Jenner s'est cependant réveillé il y a un peu plus d'un mois avec une récolte de 13 points en 18 matchs et 50 mises en échec, et il fait encore mieux depuis qu'il est jumelé au nouveau venu Thomas Vanek et Alexander Wennberg, alors qu'il a obtenu quatre buts et trois passes à ses sept derniers duels, en plus de mener l'équipe pour les mises en échec au cours de cette période et de décocher plus de deux tirs par match. Columbus dispute quatre matchs cette semaine, ce qui rend Jenner encore plus attrayant pour les poolers en pleines séries éliminatoires.

Video: COL@CBJ: Jenner profite d'un revirement

Erik Gustafsson, Blackhawks de Chicago (5 pour cent) - Vous vous souvenez de la séquence qu'a connue le défenseur des Blackhawks Jordan Oesterle un peu plus tôt cette saison? Eh bien c'est au tour de Gustafsson d'obtenir l'occasion de briller, notamment en avantage numérique. Il évolue en effet sur la première vague du jeu de puissance, et il a récolté six points (deux buts, quatre passes), dont deux en supériorité numérique, à ses six derniers matchs. L'arrière de 26 ans est également jumelé au vétéran Brent Seabrook à forces égales. Les Blackhawks seront en action trois fois cette semaine, alors qu'ils croiseront notamment le fer avec deux des trois pires défensives de la LNH (Islanders de New York, Canucks de Vancouver).

Video: CHI@BOS: Gustafsson bat Rask d'un boulet de canon

Neal Pionk, Rangers de New York (1 pour cent) - Comme c'est souvent le cas avec des équipes qui entreprennent un processus de reconstruction en cours de saison, de jeunes joueurs s'illustrent du côté des Rangers alors qu'ils se voient confier davantage de responsabilités avec le départ de joueurs établis. C'est ce qui s'est produit du côté de la recrue Neal Pionk à la ligne bleue. Celui qui a été embauché par New York à titre de joueur autonome jamais repêché au cours de la dernière saison morte a récolté six points (six mentions d'aide) et un différentiel de plus-7 à ses quatre dernières rencontres, et il s'est retrouvé sur la première vague du jeu de puissance en l'absence de Kevin Shattenkirk. L'arrière de 22 ans a d'ailleurs obtenu deux points sur l'attaque massive. Pionk, rappelé par les Rangers au début du mois de février, a obtenu neuf de ses dix points en carrière à ses neuf derniers matchs.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.