Skip to main content

Poolers : Trois joueurs à surveiller au ballottage

Trois Québécois représentent des options intéressantes pour les poolers en vue de la prochaine semaine

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

L'un des outils à la portée des poolers est le ballottage, là où se trouvent les joueurs non réclamés de leur ligue. Tout au long de la saison, je vais suggérer chaque semaine aux poolers quelques noms de joueurs qui pourraient se trouver au ballottage, et qui pourraient les aider pour la semaine à venir.

Sans plus tarder, voici trois joueurs que les poolers devraient cibler en vue de la prochaine semaine, et qui ont de bonnes chances d'être disponibles dans leur pool, puisqu'ils ont été réclamés dans moins de 20 pour cent des ligues sur Yahoo.

Veuillez prendre note que dans les ligues standard de Yahoo, les semaines commencent le lundi pour se terminer le dimanche.

Alex Killorn, Lightning de Tampa Bay (9 pour cent) - Killorn est jumelé à Tyler Johnson sur le troisième trio du Lightning depuis le début de la saison, ce qui n'est pas en soi une bonne nouvelle pour les poolers, qui voient Nikita Kucherov, Steven Stamkos et autres Brayden Point comme de meilleures options à Tampa Bay. Killorn est toutefois bien implanté sur la première vague du dévastateur jeu de puissance du Lightning (28,6 pour cent), avec un temps de glace moyen de 3:53 par match en avantage numérique, au troisième rang de l'équipe. Cela lui a permis de récolter sept points jusqu'ici (un but, six passes), dont trois en supériorité numérique, en cinq matchs. Le Lightning sera en action quatre fois cette semaine, et tant que Killorn se retrouvera sur cette première vague du jeu de puissance, il aura sa place dans la formation des poolers.

Samuel Girard, Predators de Nashville (2 pour cent) - Les Predators sont décimés par les blessures à la ligne bleue, alors que Ryan Ellis ratera encore quelques mois d'action et que le capitaine Roman Josi a raté les trois derniers matchs ces siens. En leur absence, les deux autres membres du premier quatuor de l'équipe, Mattias Ekholm et P.K. Subban, ont pris les bouchées doubles, mais Girard a également apporté sa contribution, surtout en avantage numérique. Le jeune défenseur québécois de 19 ans a récolté un but et deux passes en trois rencontres, et il a été le défenseur le plus utilisé de Nashville en avantage numérique au cours de son dernier match. Les Predators vont disputer trois rencontres cette semaine contre les Rangers de New York, l'Avalanche du Colorado et les Flyers de Philadelphie, trois équipes qui figurent parmi les six pires de la LNH en infériorité numérique depuis le début de la saison, une bonne nouvelle pour un spécialiste comme Girard.

Derick Brassard, Sénateurs d'Ottawa (16 pour cent) - Pour un joueur qui n'a pas disputé de rencontre préparatoire puisqu'il se remettait d'une opération à l'épaule, on ne peut pas dire que la rouille affecte beaucoup Brassard. Plusieurs poolers ont pu être effrayés par cette longue convalescence, mais en cinq matchs jusqu'ici, il a récolté trois buts et trois passes en plus d'être régulièrement employé en avantage numérique. Utilisé entre Mark Stone et Bobby Ryan à forces égales, Brassard présente également un solide différentiel de plus-7 en plus d'avoir décoché plus de 2,5 lancers par rencontre. Il est rare de voir un centre de l'un des deux premiers trios d'une équipe être aussi peu souvent sélectionné, alors les poolers devraient sauter sur l'occasion.

En voir plus