Skip to main content

Poolers : Trois joueurs à surveiller au ballottage

Trois anciens choix de première ronde qui ont déçu connaissent de bons moments depuis quelques semaines

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

L'un des outils à la portée des poolers est le ballottage, là où se trouvent les joueurs non réclamés de leur ligue. Tout au long de la saison, je vais suggérer chaque semaine aux poolers quelques noms de joueurs qui pourraient se trouver au ballottage, et qui pourraient les aider pour la semaine à venir.

Sans plus tarder, voici trois joueurs que les poolers devraient cibler en vue de la prochaine semaine, et qui ont de bonnes chances d'être disponibles dans leur pool, puisqu'ils ont été réclamés dans moins de 20 pour cent des ligues sur Yahoo.

Veuillez prendre note que dans les ligues standard de Yahoo, les semaines commencent le lundi pour se terminer le dimanche.

Michael Frolik (11 pour cent), Flames de Calgary - Les Flames forment l'une des meilleures équipes de la LNH depuis la mi-novembre en plus de présenter l'une des meilleures attaques de la ligue au cours de la même période. Ce n'est toutefois pas grâce à Frolik que cette heureuse séquence s'est amorcée, lui qui a été limité à une mention d'aide en 14 parties entre le 23 novembre et le 23 décembre. Il a également été incapable de trouver le fond du filet au cours de 20 rencontres de suite pendant la même période. Frolik s'est toutefois racheté dernièrement avec neuf points (quatre buts, cinq passes), dont trois sur le jeu de puissance, à ses sept derniers matchs. Son trio, complété par Mikael Backlund et Matthew Tkachuk, est le plus dominant de la ligue depuis quelques semaines, et les poolers seraient avisés de profiter de ce filon pendant qu'il est encore temps.

Nathan Beaulieu (10 pour cent), Canadiens de Montréal - En l'absence d'Andrei Markov, qui soigne toujours une blessure au bas du corps, Beaulieu a vu ses responsabilités et son temps de glace augmenter au cours des derniers matchs. Son temps de glace a augmenté en flèche, notamment sur les unités spéciales. Cette utilisation accrue lui a permis d'obtenir six points à ses cinq dernières parties, dont deux en avantage numérique. Il lui reste encore quelques parties pour prouver à ses entraîneurs qu'il peut accomplir le travail sur une base régulière avant le retour de Markov, et Beaulieu devrait forcer la note pour maintenir son rendement actuel.

Ryan Strome (3 pour cent), Islanders de New York - Le cinquième choix au total du repêchage 2011 de la LNH semble régresser depuis deux ans, soit depuis sa saison de 50 points en 81 en 2014-15, sa première saison complète dans la LNH. Après une décevante récolte de 28 points en 71 parties l'an dernier, Strome a entrepris la présente campagne avec six points à ses 25 premières rencontres, ce qui a poussé plusieurs poolers à jeter l'éponge dans le cas de l'attaquant de 23 ans. Strome montre toutefois des signes encourageants récemment avec six points à ses six derniers matchs. S'il n'évolue pas avec John Tavares à forces égales, Strome le côtoie sur la première vague du jeu de puissance, où il a obtenu deux de ses six points. Au cours de cette séquence, il a maintenu une moyenne supérieure à trois lancers par rencontre, lui qui peine pourtant à conserver une moyenne de deux tirs par match depuis son arrivée dans la LNH.

En voir plus