Skip to main content

Poolers : Trois joueurs à surveiller au ballottage

Après un parcours atypique, Derek Ryan connaît son heure de gloire dans la LNH

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

L'un des outils à la portée des poolers est le ballottage, là où se trouvent les joueurs non réclamés de leur ligue. Tout au long de la saison, je vais suggérer chaque semaine aux poolers quelques noms de joueurs qui pourraient se trouver au ballottage, et qui pourraient les aider pour la semaine à venir.

Sans plus tarder, voici trois joueurs que les poolers devraient cibler en vue de la prochaine semaine, et qui ont de bonnes chances d'être disponibles dans leur pool, puisqu'ils ont été réclamés dans moins de 20 pour cent des ligues sur Yahoo.

Veuillez prendre note que dans les ligues standard de Yahoo, les semaines commencent le lundi pour se terminer le dimanche.

Anders Lee (6 pour cent), Islanders de New York - Lee connaît ses meilleurs moments de la saison avec une récolte de cinq points à ses quatre derniers matchs et de neuf à ses neuf derniers (sept buts, deux passes). Malgré le fait qu'il soit cantonné au troisième trio avec Casez Cizikas et Cal Clutterbuck à forces égales, Lee évolue en avantage numérique, lui qui patine même sur la première vague récemment avec John Tavares et compagnie. Avec quatre parties au calendrier cette semaine, les joueurs des Islanders comme Lee représentent une bonne option, surtout qu'ils jouent du bon hockey dernièrement, malgré leur défaite de 6-2 contre les Blue Jackets de Columbus samedi.

Mike Ribeiro (5 pour cent), Predators de Nashville - Le vétéran attaquant est discrètement efficace dernièrement, lui qui démontre qu'il n'a rien perdu de ses aptitudes de fabricant de jeux avec deux buts et neuf passes à ses 12 derniers matchs. Il a notamment récolté trois de ces points en avantage numérique, lui qui est employé pendant plus de trois minutes par match sur le jeu de puissance depuis le début de cette intéressante séquence. Ribeiro ne vous apportera strictement aucune aide dans les catégories secondaires comme les tirs, les lancers bloqués, les mises en échec ou les minutes de punition, mais il est toujours capable de remplir les catégories offensives.

Derek Ryan (0 pour cent), Hurricanes de la Caroline - Le moins que l'on puisse dire, c'est que le parcours de Ryan vers la LNH a été atypique. Après son passage dans la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL), il a évolué pour l'Université de l'Alberta avant de prendre le chemin de l'Autriche, où il a passé trois saisons. Après un court arrêt en Suède, il s'est joint aux Hurricanes et a connu passablement de succès dans la Ligue américaine de hockey en 2015-16. L'attaquant de 29 ans parvient maintenant à tirer son épingle du jeu dans la LNH avec une récolte de quatre buts et trois passes à ses sept derniers matchs. Il impressionne son entraîneur Bill Peters à un tel point qu'il est employé sur le même trio que Jeff Skinner ainsi que sur le jeu de puissance. Il se trouvait même sur la glace dans les dernières secondes de la rencontre samedi alors que les Hurricanes avaient absolument besoin d'un but pour créer l'égalité contre les Sharks de San Jose. Le temps dira s'il s'agit d'un feu de paille, mais les poolers peuvent profiter de la manne pendant qu'elle dure.

En voir plus