Skip to main content

Poolers : Observations du jour

Anisimov frappe encore en avantage numérique, et Puljujarvi obtient une chance intéressante

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Voici ce qui a retenu mon attention dans les matchs d'hier :

Démantelé le temps de quelques rencontres dans une tentative de relancer l'attaque des Canadiens de Montréal, le trio formé de Max Pacioretty, Phillip Danault et Andrew Shaw a été réuni, et non seulement le Tricolore ne perd plus depuis cette réunion, mais les trois comparses ont recommencé à noircir la feuille de pointage. Ils ont récolté un total de quatre buts et six passes à leurs trois dernières parties. Le capitaine fonctionne par séquence, et s'il vient d'amorcer l'une de ces séquences fructueuses, ses compagnons de trio vont en profiter pendant quelques parties.

------------------------

Mention spéciale à l'attaquant des Canucks de Vancouver Daniel Sedin pour son 1000e point en carrière dans la LNH. Autrefois un choix automatique de première ronde dans presque tous les pools en compagnie de son frère Henrik, il a rejoint ce dernier dans ce club très sélect de 87 joueurs ayant atteint ce plateau impressionnant. Il s'agit des deux premiers frères à réussir cet exploit, et les frangins ont d'ailleurs semblé prendre un coup de jeune au cours des derniers matchs, alors qu'ils ont tous deux récolté en moyenne plus d'un point par rencontre depuis six parties. Ils représentent toujours une menace en avantage numérique, et ils commencent à profiter du fait qu'ils ne sont plus la cible des meilleurs joueurs défensifs adverses, qui se concentrent maintenant sur les jeunes Brock Boeser et Bo Horvat.

------------------------

Que se passe-t-il lorsqu'une équipe comme les Stars de Dallas accordent sept jeux de puissance à une équipe comme les Blackhawks de Chicago? Non seulement les Stars ont perdu, mais cette situation a donné lieu à une distribution surprenante du temps de glace. Ainsi, l'illustre Greg Patetryn a été le deuxième joueur le plus utilisé des siens avec un temps d'utilisation de 22:27, dont 6:41 à court d'un homme. Pateryn a fait sentir sa présence avec sept mises en échec et quatre tirs bloqués, mais ce n'est jamais une bonne nouvelle pour son équipe, ou pour les poolers, lorsqu'il passe plus de deux minutes de plus que John Klingberg sur la glace.

Les Blackhawks ont ainsi vu six de leurs joueurs passer au moins six minutes sur la patinoire en avantage numérique, mais ils n'ont réussi qu'un but sur le jeu de puissance. C'est Artem Anisimov qui a fait mouche, et il s'agissait de son septième filet de la saison sur l'attaque massive, ce qui lui vaut le troisième rang de la LNH. 

Video: DAL@CHI: Kane prépare le but d'Anisimov en A.N.

------------------------

L'attaquant des Oilers d'Edmonton Jesse Puljujarvi a peut-être été blanchi dans la défaite des siens 6-4 contre les Maple Leafs de Toronto, mais les poolers se doivent de l'avoir sur leur radar. Il a patiné aux côtés de Connor McDavid tout au long de la rencontre, et il a terminé la soirée avec sept tirs au filet. Il a également été utilisé sur la deuxième vague du jeu de puissance. Si le quatrième choix au total du repêchage 2016 de la LNH s'accroche à ce poste, il va inscrire son nom sur la feuille de pointage tôt ou tard.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.