Skip to main content

Poolers : Observations du jour

Deux nouveaux gardiens partants en arrachent, le premier trio a besoin d'aide à Philadelphie

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Voici ce qui a retenu mon attention dans les matchs d'hier :

Deux gardiens qui ont obtenu la chance de s'établir comme gardiens partants après plusieurs années comme adjoints éprouvent de la difficulté depuis le calendrier.

En Caroline, les Hurricanes ont consenti un contrat de quatre ans d'une valeur de 16,6 millions $ à Scott Darling, qui avait 75 parties d'expérience dans la LNH à titre d'adjoint à Corey Crawford avec les Blackhawks de Chicago. Ce pari ne rapporte pas encore les dividendes escomptés. Après avoir accordé cinq buts sur 35 lancers dans un revers de 6-4 contre les Islanders de New York hier, Darling montre une fiche de 5-4-4 avec une moyenne de buts alloués de 2,57 et un pourcentage d'arrêts de ,905. La brigade défensive des Hurricanes est solide, mais Darling a accordé trois buts ou plus dans sept de ses 13 départs cette saison. 

En Arizona, Antti Raanta a été acquis au cours de la saison morte afin de remplacer Mike Smith. Difficile de blâmer uniquement Raanta pour l'horrible début de saison des Coyotes, mais le gardien, qui a brillé comme adjoint à Chicago et avec les Rangers de New York, n'affiche pas les statistiques souhaitées : dossier de 2-5-2, moyenne de 3,26 et taux d'efficacité de ,903. Il représente toutefois un beau risque pour les poolers, puisque son prix ne peut probablement pas être plus bas, et les Coyotes ne peuvent vraiment pas faire pire. Malgré quatre buts accordés sur 37 lancers hier contre les Canadiens de Montréal, Raanta a aidé les Coyotes à signer un premier gain en temps réglementaire cette saison.

----------------------------------

Le défenseur du Wild du Minnesota Jared Spurgeon connaît discrètement un excellent début de saison. Avec sa récolte d'un but et deux passes contre les Predators de Nashville hier, il occupe le troisième rang des pointeurs de l'équipe avec points (trois buts, 11 passes) en 18 matchs. Il est le deuxième joueur le plus utilisé de l'équipe (25:21) derrière Ryan Suter, et le cinquième plus utilisé en avantage numérique (2:41). Il a d'ailleurs récolté quatre points sur le jeu de puissance. Il a de plus bloqué 37 lancers, ce qui le place parmi les 30 meilleurs de la ligue à ce chapitre.

---------------------------------

L'attaquant des Jets de Winnipeg Mathieu Perreault a touché à la cible à son retour au jeu à la suite d'une absence de 12 matchs en raison d'une blessure au bas du corps. Il évoluait sur les deux derniers trios à forces égales, mais a tout de même été employé sur la deuxième vague du jeu de puissance. C'est d'ailleurs en avantage numérique qu'il a trouvé le fond du filet. L'entraîneur Paul Maurice a affirmé qu'il ne voulait pas insérer un joueur qui revenait d'une aussi longue période d'inactivité dans ses deux premiers trios, mais il sera intéressant de voir si Perreault pourra réintégrer le top-6 sous peu, puisque les Jets misent sur deux unités fort menaçantes. 

---------------------------------

Les Flyers de Philadelphie vont devoir pouvoir compter sur la contribution de plus d'un trio s'ils veulent progresser au classement. Leur première unité formée de Sean Couturier, Claude Giroux et Jakub Voracek ne peut tout faire. Depuis 11 rencontres, ces trois attaquants ont tous récolté une moyenne d'au moins un point par match, mais aucun autre attaquant n'a amassé plus de quatre points. Wayne Simmonds a été limité à trois passes au cours de cette séquence. L'équipe espère que le retour au jeu de la recrue Nolan Patrick pourra relancer l'attaque. Patrick a patiné aux côtés de Simmonds et Dale Weise hier contre les Jets.

 

En voir plus