Skip to main content

Poolers : Observations du jour

Kevin Shattenkirk a ouvert la machine; Tyler Johnson déçoit énormément

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Voici ce qui a retenu mon attention dans les matchs d'hier :

Le défenseur des Maple Leafs de Toronto Connor Carrick a inscrit son premier but de la saison contre le Wild du Minnesota. Lorsqu'il est en uniforme, Carrick ne passe jamais plus de 15 minutes sur la patinoire, et il n'est utilisé que sporadiquement en avantage numérique, mais cet arrière de 23 ans m'intrigue depuis que les Maple Leafs ont fait son acquisition à la date limite des transactions en 2016. Il avait été étincelant en séries éliminatoires dans la LAH ce printemps-là avec une récolte de 18 points en 15 matchs, et il a toujours affiché de la hargne dans son jeu, ce qui lui permettait de faire bonne figure dans la colonne des minutes de punition. Il a maintenant deux points à ses trois derniers matchs, reste à voir s'il pourra convaincre l'entraîneur Mike Babcock de lui confier plus de responsabilités.

---------------------------------

Les Rangers de New York ont signé un cinquième gain de suite en disposant des Bruins de Boston, et le défenseur Kevin Shattenkirk n'est pas étranger à cette séquence de succès. Il a discrètement récolté au moins un point à ses six derniers matchs (trois buts, six passes), et quatre de ces points ont été récoltés en avantage numérique. Le jeu de puissance des Rangers fonctionne d'ailleurs à un rythme de 35 pour cent depuis le début de la séquence de Shattenkirk. Ce dernier a maintenant obtenu 16 points en 17 matchs dans son nouvel uniforme.

------------------------------------

L'attaque du Lightning de Tampa Bay fonctionne encore à plein régime, menée par le trio de Steven Stamkos, et bien soutenue par l'unité de Brayden Point. Mais comment s'en tire le troisième trio, pivoté par Tyler Johnson? Plutôt mal à vrai dire. Johnson en particulier ne répond pas aux attentes des poolers qui ont jeté leur dévolu sur celui qui a paraphé une entente de sept ans d'une valeur de 35 millions $ au cours de la saison morte. Blanchi à ses six derniers matchs, Johnson est flanqué de deux vétérans en perte de vitesse à forces égales, Ryan Callahan et Chris Kunitz, et il ne parvient pas à profiter de sa présence sur la deuxième vague du jeu de puissance pour amasser des points. Après avoir récolté 17 points en 17 matchs en séries éliminatoires il y a deux printemps et avoir enchaîné avec 45 points en 66 matchs la saison dernière, Johnson est loin d'offrir un rendement comparable depuis le début du calendrier.

En voir plus