Skip to main content

Poolers : Observations du jour

Kadri s'impose dans l'ombre de Matthews, Kempe pourrait obtenir une audition intéressante

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Voici ce qui a retenu mon attention dans les matchs d'hier :

 

Nazem Kadri est réellement en train de s'implanter comme l'un des meilleurs centres de deuxième trio de la LNH. Il semble vouloir suivre les traces de Ryan Kesler et être en mesure d'apporter une importante contribution en attaque tout en neutralisant les meilleurs éléments adverses. Avec deux points contre les Red Wings, Kadri en compte maintenant huit en sept parties cette saison, et 48 à ses 53 derniers matchs. Au cours de la même période, il fait partie des 50 premiers attaquants de la LNH au chapitre des mises en échec, des minutes de punition et des lancers. Il est à l'apogée de sa carrière à 27 ans, et il est sous contrat jusqu'en 2022.
------
Le retour de Nick Schmaltz n'a pas donné les résultats espérés à Chicago, alors que le jeune centre a été blanchi et n'a dirigé qu'un tir au filet en 18:07 de temps de glace, dont 5:01 en avantage numérique.

En raison des sept avantages numériques obtenus par les Blackhawks et du fait que ces derniers cherchaient à effacer un retard de quatre buts, Patrick Kane a passé un monstrueux 12:25 sur la glace en troisième période, lui qui a passé plus de 23 minutes sur la patinoire pour un deuxième match de suite.

Le retour d'Alex Steen donne vraiment une autre dimension à l'attaque des Blues, et il devrait également donner un essor au jeu de puissance de St. Louis, même si ce dernier a affiché un rendement de 0-en-5 hier. C'est Jaden Schwartz qui a été le grand bénéficiaire du retour de Steen hier, même s'il ne joue pas à ses côtés. Le trio de Vladimir Tarasenko, Paul Stastny et Steen attire les meilleurs éléments défensifs adverses, ce qui permet à Schwartz, Brayden Schenn et Samuel Blais d'avoir un peu plus de latitude.
-----
Le trio formé de Paul Byron, Phillip Danault et Andrew Shaw a provoqué beaucoup de choses contre les Kings. Shaw a été particulièrement visible avec une mention d'aide, quatre lancers et cinq mises en échec. Il s'agissait d'un premier point pour lui cette saison, mais comme le reste de l'équipe, il ne joue pas de chance depuis le début du calendrier. La vitesse de Byron a été de nouveau impressionnante hier. Il représente toujours une menace en infériorité numérique, il ne lui reste qu'à profiter des chances qu'il se crée lui-même.

Un jeune joueur et un vétéran qui était motivé à l'idée d'affronter son ancienne équipe ont animé l'attaque de la seule équipe de la ligue encore invaincue en temps réglementaire. Michael Cammalleri (deux buts, deux passes) et Adrian Kempe (trois buts, une passe) ont explosé en troisième période contre les Canadiens. Si on peut parler d'un soubresaut anormal dans le cas de Cammalleri, l est intéressant de noter que nous avons vu Kempe aux côtés d'Anze Kopitar et Dustin Brown à quelques reprises au cours de la rencontre en remplacement du jeune Alex Iafallo. Ce dernier n'a qu'un point en six rencontres malgré le fait qu'il évolue sur le premier trio. Si Kempe parvient à montrer qu'il peut faire mieux, il pourrait récolter les fruits de l'excellent début de Kopitar s'il s'aligne à ses côtés sur une base régulière.

Il faut toutefois garder un œil sur la situation du centre Jeff Carter, qui a quitté la rencontre blessé au bas du corps. 

En voir plus