Skip to main content

Poolers : Observations du jour

David Desharnais et la « Ginger Line » traversent de bonnes séquences

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Voici ce qui a retenu mon attention dans les matchs d'hier:

Les Rangers et les Penguins se sont livré un match enlevant mardi, et Evgeni Malkin a couronné une bonne soirée de travail en trouvant le fond du filet en prolongation. Il s'agissait de son quatrième point de la soirée, ce qui lui donne huit points (deux buts, six passes) en sept matchs cette saison. Autant Sidney Crosby peut être constant, autant Malkin peut connaître des matchs et des séquences semblables, ce qui peut être très payant (ou frustrant) pour les poolers dans les ligues à affrontement direct (head-to-head) hebdomadaire.
-----
David Desharnais a récolté un but et une passe dans la défaite, ce qui lui donne trois points à ses deux dernières sorties. Il se voit offrir une belle occasion de s'imposer en pivotant le deuxième trio des Rangers entre Chris Kreider et J.T. Miller en plus d'être employé sur la deuxième vague de l'avantage numérique. 
-----
La « Ginger Line » a poursuivi sur sa lancée à Philadelphie. Elle est le moteur de l'attaque des Flyers, alors que le trio de rouquins formé de Claude Giroux, Jakub Voracek et Sean Couturier a maintenant récolté 17 points à ses trois derniers matchs. 

Shayne Gostisbehere s'est quant à lui emparé du premier rang des pointeurs de la ligue parmi les défenseurs avec un but et une passe, pour un total de 10 points depuis le début de la saison… quelle aurait été votre réaction si on vous avait dit que l'on retrouverait les noms de Mike Green (neuf points), Will Butcher (neuf points) et Olli Maatta (sept points) parmi les cinq premiers pointeurs chez les arrières de la LNH en date d'aujourd'hui?
-----
Le retour d'Erik Karlsson a coïncidé avec une baisse de régime de l'attaque des Sénateurs, qui se sont inclinés 3-0 contre les Canucks de Vancouver. Le capitaine d'Ottawa a été employé pendant 22:25, un sommet chez les Sénateurs, mais surtout pendant 4:00 en avantage numérique, laissant ainsi des miettes à Dion Phaneuf (1:13) et Chris Wideman (0:47), dont la valeur vient d'être réduite presque à néant pour les poolers.
-----
Le capitaine des Predators Roman Josi n'a pas semblé trop rouillé à son retour au jeu après une absence de trois matchs avec une récolte d'un but, une passe et sept lancers. J'ai trouvé surprenant que ce soit Samuel Girard qui écope, surtout avec la présence dans la formation d'un joueur comme Anthony Bitetto, qui ne semble pas remplir de rôle particulier sur la troisième paire. Josi a été employé pendant 5:05 sur le jeu de puissance, le pain et le beurre de Girard.
-----
Dans un match où pas moins de cinq buts ont été inscrits sur les unités spéciales, Jordan Staal a amassé quatre points pour les Hurricanes après avoir été blanchi à ses trois premières rencontres. On parle peu des joueurs des Hurricanes depuis le début de la saison, mais c'est surtout parce qu'ils n'ont disputé que quatre parties. Le moment peut être bien choisi pour tenter d'acquérir les jeunes Sebastian Aho, Victor Rask, Elias Lindholm et Teuvo Teravainen.
-----
Du côté des Oilers, l'avalanche de punitions et la blessure à Leon Draisaitl ont permis à Kailer Yamamoto de passer 22:20 sur la glace, et il en a profité pour récolter une mention d'aide. Son temps de jeu ne cesse de grimper, et même si un renvoi dans les rangs juniors avant son 10e match demeure une forte probabilité, la situation de Draisaitl pourrait lui ouvrir une porte.

En voir plus