Skip to main content

Poolers : Observations du jour

Fleury et le deuxième trio du Lightning s'illustrent

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Voici ce qui a retenu mon attention au cours des rencontres du vendredi 6 octobre.

 

* Marc-André Fleury n'a pas raté sa rentrée avec les Golden Knights de Vegas, et il a permis à l'équipe d'expansion de l'emporter 2-1 grâce à une performance de 45 arrêts contre les Stars de Dallas. S'il ne faut pas s'attendre à un tel rendement tout au long de la saison, on souhaite à Fleury de connaître le plus de succès possible comme partant. Il a simplement été devancé par le gardien d'avenir de l'organisation à Pittsburgh, mais il demeure un gardien partant au-dessus de la moyenne. Le seul problème dans son cas, c'est qu'il va évoluer derrière une équipe d'expansion qui va souvent laisser l'équipe adverse le soumettre à un barrage de tirs comme celui d'hier. Si votre ligue comptabilise les arrêts, la valeur de Fleury est légèrement plus élevée que si votre ligue utilise la moyenne de buts alloués.

Celui qui a mis le gardien sorelois le plus souvent à l'épreuve est Tyler Seguin, qui a d'ailleurs été le seul à le déjouer. Seguin a décoché pas moins de 10 tirs vers le filet de Fleury, et son trio complété par Jamie Benn et Alexander Radulov a très bien paru avec un total de 17 tirs. Il faudra suivre l'évolution de l'état de santé du gardien Ben Bishop, qui a quitté la rencontre en troisième période après avoir été atteint au masque par un lancer. Il avait été parfait jusque-là, et Kari Lehtonen n'a pas fait le travail en relève, dans un scénario semblable à celui de l'an dernier à Dallas.

* Steven Stamkos a récolté une passe à son retour au jeu après une absence de 11 mois, mais ce n'est pas son trio qui a fait le plus de dommage dans le gain de 5-3 du Lightning de Tampa Bay sur les Panthers de la Floride. Le trio des « Triplés » semble être bel et bien mort et enterré, alors qu'Ondrej Palat sert de conscience défensive d'un deuxième trio explosif complété par les jeunes Brayden Point et Yanni Gourde. Palat (deux buts) et Point (un but, deux passes) ont fait le gros des dommages, alors que Gourde a été blanchi. Il a été moins utilisé que ses compagnons de trio (13:36), mais il les a accompagnés sur la deuxième vague d'avantage numérique. Il est l'un des principaux candidats à connaître une éclosion semblable à celle de Jonathan Marchessault l'an dernier.

Le grand perdant dans cette situation est Tyler Johnson, qui se retrouve sur le troisième trio en compagnie de Ryan Callahan et Alex Killorn. Il devra profiter de sa présence sur la première vague du jeu de puissance, car son rendement à 5-contre-5 risque de chuter.

* Artemi Panarin veut prouver que ses succès des dernières années ne reposaient pas entièrement sur le fait qu'il évoluait aux côtés de Patrick Kane avec les Blackhawks de Chicago. Il a amorcé sa carrière avec les Blue Jackets de Columbus avec une récolte de trois mentions d'aide. Le fait de jouer à domicile a permis à John Tortorella de choisir les confrontations de son trio, complété par Cam Atkinson et Alexander Wennberg. Il sera intéressant de voir comment cette unité va se comporter contre des trios défensifs misant sur des joueurs imposants, puisque personne ne va confondre le gabarit de Wennberg avec celui d'Artem Anisimov, le centre de Panarin au cours des deux dernières années à Chicago.

En voir plus