Skip to main content

Poolers : Observations du jour

Tyler Toffoli, Gabriel Landeskog et Mike Green veulent faire oublier des saisons décevantes

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Voici ce qui a retenu mon attention au cours des rencontres du jeudi 5 octobre.

* Le défenseur des Bruins de Boston Charlie McAvoy a profité de l'absence de Torey Krug pour bien amorcer la saison avec une récolte d'un but et une passe, un de ces points ayant été obtenu en avantage numérique. Il a aussi été le défenseur le plus utilisé des Bruins sur le jeu de puissance (4:03). McAvoy est promis à un bel avenir, mais il va tout de même se retrouver derrière Krug lorsque ce dernier sera remis de sa fracture à la mâchoire. Dans les ligues d'un an, les poolers devraient chercher à échanger McAvoy lorsque Krug sera de retour pour obtenir un actif de valeur. Dans les pools à long terme (keepers), il faut toutefois s'accrocher au jeune arrière de 19 ans.

Video: NSH@BOS: McAvoy inscrit son premier but en carrière

* Il n'est pas toujours facile de tirer des conclusions au cours d'un match à sens unique comme ce fut le cas entre les Blackhawks et les Penguins. Soulignons toutefois que le gros du travail a été fait par les deux premiers trios de l'équipe, même si Jonathan Toews a été limité à une mention d'aide. Il faudra garder un œil sur l'état de santé de Nick Schmaltz, qui a quitté la rencontre en troisième période en raison de ce qui semblait être une blessure à la jambe. L'entraîneur Joel Quenneville a précisé que la blessure ne semblait pas sérieuse, ce qui serait une bonne nouvelle pour le jeune homme, qui connaissait un très bon premier match au centre de Patrick Kane et Ryan Hartman.

* Il n'y a pas si longtemps, le capitaine de l'Avalanche du Colorado Gabriel Landeskog était l'un des joueurs les plus dominants dans les pools multicatégories. Comme bien des joueurs de l'Avalanche l'an dernier, il a connu une saison décevante avec 18 buts et 33 points, ses plus faibles totaux en carrière pour une saison complète. Il a entrepris la campagne du bon pied et nous a rappelé qu'il pouvait apporter une importante contribution dans toutes les catégories avec une soirée d'un but, deux minutes de punition, cinq tirs et cinq mises en échec. 

Du côté des Rangers, ce premier match nous a donné la preuve par 10 que l'arrivée de Kevin Shattenkirk allait nuire à la valeur de Ryan McDonagh. En effet, le capitaine des Rangers a passé 2:16 sur le jeu de puissance, comparativement à 7:37 pour Shattenkirk, qui a récolté une mention d'aide en avantage numérique. McDonagh, qui sera davantage déployé dans des missions défensives cette saison, comme ce fut le cas en 2015-16 lorsque Keith Yandle portait les couleurs des Rangers, aura de la difficulté à amasser 40 points cette saison.

* Alex Ovechkin a amorcé la saison en force avec un tour du chapeau, et la recrue Jakub Vrana semble avoir décroché un billet gagnant aux côtés du capitaine des Capitals et du centre Evgeny Kuznetsov. 

Video: undefined

Pour les Sénateurs, il est intéressant de voir que c'est Chris Wideman qui a obtenu le plus de temps de glace en avantage numérique, devant Dion Phaneuf. Le jeu de puissance des Sénateurs a été blanchi en cinq tentatives, et Erik Karlsson devrait revenir au jeu sous peu, mais Wideman s'est assuré de demeurer dans les bonnes grâces de Guy Boucher en récoltant un but et une passe en plus d'afficher un différentiel de plus-1.

* Un autre vétéran a connu un bon premier match après une saison difficile, alors que le défenseur des Red Wings Mike Green a préparé les quatre buts des siens, dont deux en avantage numérique. Il ne faut toutefois pas s'attendre à une renaissance de la part de l'arrière de 31 ans, qui n'a pas atteint le plateau des 40 points depuis son arrivée à Detroit en 2015-16. De son côté, le jeune Anthony Mantha a également bien fait avec un but et deux passes, malgré un temps de glace minimal (13:18).

* Rickard Rakell a toujours été un de mes chouchous depuis son arrivée dans la ligue, et il a montré qu'il pouvait faire le travail sans Ryan Getzlaf et Ryan Kesler dans la formation. Il a pivoté le premier trio entre Corey Perry et Jakob Silfverberg et a amassé trois points (un but deux passes). Une autre saison de 30 buts attend le talentueux Suédois. 

Video: undefined

* Tyler Toffoli est un élément important de l'attaque des Kings de Los Angeles, et son piètre rendement a été l'une des causes de la mauvaise saison des Kings l'an dernier. L'attaquant de 25 ans devrait rebondir cette saison, et il en a donné un bel aperçu en touchant la cible contre les Flyers sur l'un de ses sept tirs. Un retour au plateau des 30 buts est à prévoir pour Toffoli.

En voir plus