Skip to main content

Poolers : Nyquist, Heiskanen et Hellebuyck en hausse

Varlamov et Werenski cherchent leurs repères tandis que Kadri écope du retour de Matthews

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Au cours d'une saison, certains joueurs voient leur situation être modifiée, que ce soit en raison d'un changement de rôle, d'une transaction ou d'une blessure à un coéquipier. Chaque jeudi, LNH.com propose aux poolers quelques joueurs dont la valeur est en hausse, et quelques autres dont la valeur est en baisse et avec lesquels les poolers devraient faire preuve de prudence.

À LIRE : Le Top-100 des attaquants | Le Top-50 des défenseursLe Top-25 des gardiens

EN HAUSSE

Gustav Nyquist, Red Wings de Detroit (A) : Il y a deux versions de Nyquist : celui qui domine offensivement sur une période de temps donnée, et celui qui est incapable d'acheter un point pendant des matchs. Heureusement pour les poolers, ils ont droit à la première version de l'attaquant des Red Wings actuellement et ils devraient en profiter. Nyquist vient d'amasser 13 points (six buts, sept passes) à ses neuf derniers matchs. Au cours de cette période, il montre un excellent différentiel de plus-9 avec 30 tirs au but. Il forme un bon duo avec le joueur de centre Dylan Larkin, qui a récolté 10 points (quatre buts, six passes) au cours de la séquence productive de son coéquipier. Ils ont uni leurs efforts, en amassant tous deux un point, sur 13 buts des Red Wings depuis le début de la saison.

Video: DET@WSH: Nyquist crée le revirement et marque

 

Miro Heiskanen, Stars de Dallas (D) : Le défenseur de 19 ans saisit pleinement l'occasion qui lui est offerte en l'absence de John Klingberg chez les Stars. Heiskanen a amassé huit points (quatre buts, quatre mentions d'aide) - dont trois sur le jeu de puissance - en neuf matchs, mais ce qui est d'autant plus impressionnant, c'est son temps de glace. À ses neuf plus récentes sorties, il est le deuxième joueur le plus utilisé des Stars et c'est lui qui est responsable de diriger la première vague du jeu de puissance de Dallas. Cette séquence lui a permis de s'emparer du premier rang des pointeurs parmi les arrières recrues de la LNH. Tout ça alors que les gros canons des Stars ne fonctionnent pas à plein régime par les temps qui courent. S'ils devaient se mettre en marche, la bonne séquence de Heiskanen pourrait se poursuivre encore un bout. Mais c'est le moment ou jamais d'en profiter, car les Stars ont annoncé que Klingberg serait de retour autour de Noël. Ça aura un impact inévitable sur le temps de glace et la production de Heiskanen.

Video: OTT@DAL: Heiskanen frappe d'un tir du poignet

 

Connor Hellebuyck, Jets de Winnipeg (G) : Le premier mois d'activités de la saison n'a pas été facile pour Hellebuyck, qui a montré un dossier de 4-4-1 avec une moyenne de buts alloués de 3,00 et un pourcentage d'arrêts de ,907 en neuf départs. Ce n'était qu'une question de temps avant que le portier de 25 ans ne rebondisse. Depuis le 9 novembre, il montre une fiche de 8-3-0 avec une moyenne de buts accordés de 2,59 et un pourcentage d'arrêts de ,914 en 12 sorties. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si les Jets sont la deuxième meilleure équipe de la LNH depuis cette date (11-4-0, à égalité avec les Maple Leafs de Toronto). N'en doutez plus, Hellebuyck est bel et bien de retour et vous ne devriez pas hésiter à mettre la main dessus si vous en avez la chance.

Video: PHI@WPG: Hellebuyck réalise 3 arrêts spectaculaires

 

EN BAISSE

Nazem Kadri, Maple Leafs de Toronto (A) : Le 28 novembre, quand le joueur de centre Auston Matthews est revenu au jeu, on vous disait que son retour affecterait probablement le rendement de Kadri. C'est tranquillement en train de se confirmer. En l'absence du joueur de concession des Maple Leafs, Kadri a été le quatrième meilleur marqueur de Toronto avec neuf points (cinq buts, quatre mentions d'aide) en 14 rencontres. Depuis le retour de Matthews, Kadri vient au 12e rang des Maple Leafs au chapitre des points avec seulement deux (un but, une aide) en six parties. Il a également vu son temps de jeu moyen passer de 17:41 à 16:26. Soyons clairs : Kadri n'est pas à plaindre avec Patrick Marleau et William Nylander comme compagnons de trio et il continuera d'amasser sa part de points, mais le fait que Marleau et Nylander ont connu du succès avec Matthews par le passé et qu'ils pourraient éventuellement le rejoindre devrait refroidir les ardeurs des poolers. L'entraîneur Mike Babcock ne peut malheureusement pas confier les situations offensives à tout ce beau monde, et Kadri est l'un de ceux qui écopent.

Video: TOR@CAR: Bishop envoie Kadri dans le banc des Leafs

 

Zach Werenski, Blue Jackets de Columbus (D) : On a tendance à l'oublier en raison des performances de Seth Jones, mais Zach Werenski cherche ses repères actuellement à Columbus. L'arrière de 21 ans n'a que trois petits points (un but, deux passes) à ses 10 plus récents matchs, et les poolers qui participent à des ligues à catégories multiples s'arrachent les cheveux en voyant qu'il n'a dirigé que 21 tirs au filet au cours de cette période en plus d'afficher un différentiel de moins-6. Rien pour l'aider, le jeu de puissance de Columbus est le septième pire de la LNH (15,3 pour cent) et Werenski est généralement confiné à la deuxième vague.

Video: CBJ@PHI: Stolarz fait deux arrêts importants en 2e

 

Semyon Varlamov, Avalanche du Colorado (G) : Le gardien russe montre un dossier de 1-2-1 à ses cinq derniers départs avec une moyenne de 4,24 et un taux d'efficacité de ,873, ayant accordé 17 buts sur 134 lancers. Cette mauvaise passe survient après que Varlamov eut aligné quatre victoires en autant de départs entre les 11 et 27 novembre, quand l'Avalanche a montré un dossier de 6-0-1. Ce n'est rien de nouveau, Varlamov éprouve des problèmes de constance, comme en fait foi son dossier de 0-4-0 lors des quatre départs précédant sa série de succès. Même si l'Avalanche connaît une bonne saison, cette inconstance coûte cher aux poolers, qui devraient considérer des options plus stables devant le filet.

Video: COL@TBL: Killorn complète une belle pièce de jeu

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.