Skip to main content

Poolers : les chiffres du jour

Quelques statistiques marquantes des matchs disputés hier soir dans la LNH

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Voici quelques statistiques qui ont retenu l'attention au cours des matchs du vendredi 14 octobre :

6 : Nombre de buts accordés par les Blackhawks de Chicago en infériorité numérique en six périodes cette saison. Les Blackhawks sont méconnaissables au chapitre de la discipline depuis le début de la saison, eux qui se retrouvent toujours parmi les meneurs au chapitre du nombre d'avantages numériques accordés à l'adversaire depuis plusieurs saisons. Au cours des deux dernières campagnes, ils ont accordé en moyenne moins de trois jeux de puissance par match, mais après deux rencontres en 2016-17, ils se sont défendus à court d'un homme à 11 reprises. Chicago a terminé au 22e rang de la LNH en infériorité numérique la saison dernière avec un rendement de 80,4 pour cent.

,818 : Pourcentage d'arrêts de Brian Elliott depuis le début de la saison. Le nouveau gardien numéro un des Flames de Calgary a pourtant mené la LNH avec un pourcentage d'arrêts de ,930 la saison dernière alors qu'il évoluait avec les Blues de St. Louis. Le nouvel entraîneur Glen Gulutzan tente d'implanter un nouveau système, mais ce n'est pas encore tout à fait au point, les Flames ayant accordé d'innombrables échappées et descentes en surnombre aux Oilers d'Edmonton au cours des deux premiers matchs de la saison. Mais malgré les ratés de sa défensive, Elliott devra élever son jeu d'un cran rapidement s'il veut éviter à son équipe de se retrouver virtuellement éliminée de la course aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley avant même l'arrivée du mois de décembre.

3 : Nombre de matchs de plus d'un but par Sean Couturier au cours de sa carrière avec celui de vendredi contre les Kings de Los Angeles. Le joueur de centre de 23 ans se retrouve dans une position intéressante cette saison alors qu'il évolue avec Jakub Voracek et la recrue Travis Konecny, qui a été électrisante à son premier match dans la LNH vendredi. Il est au cœur des succès des Flyers de Philadelphie, qui sont désespérément à la recherche d'offensive après leur premier trio. Couturier a évolué sur la deuxième vague du jeu de puissance, tout en s'acquittant de sa tâche à court d'un homme vendredi. S'il est épargné par les blessures, il va surpasser le plateau des 40 points pour la première fois de sa carrière cette saison, et il ne faudrait pas se surprendre de le voir amasser plus de 50 points.

En voir plus