Skip to main content

Poolers : Joueurs à surveiller pour les matchs du 7 décembre

Aberg prend la place de Johnsson aux côtés de Matthews et de Nylander chez les Maple Leafs

par L'équipe des poolers du LNH.com @LNH_FR

Chaque jour, l'équipe des experts en pools de hockey du LNH.com effectue un survol des différentes formations qui vont s'affronter et identifie certains joueurs qui pourraient se démarquer et connaître du succès.

À LIRE AUSSI : Les affrontements à surveiller | Les formations prévues de la journée

Pontus Aberg, Maple Leafs de Toronto (A) : La blessure à la jambe de l'attaquant Andreas Johnsson ouvre la porte à Pontus Aberg, qui évoluera avec Auston Matthews et William Nylander à la place de Johnsson. Il représente un beau pari pour les poolers en raison de la qualité de ses compagnons de trio, mais également parce qu'il a été très productif dans la Ligue américaine de hockey (LAH). Avant d'être rappelé par les Maple Leafs, Aberg avait récolté 24 points (10 buts, 14 passes) en 22 rencontres avec le club-école de Toronto dans la LAH. Il a notamment obtenu huit points (deux buts, six aides) au cours d'une série de cinq parties avec au moins un point entre le 23 novembre et le 1er décembre. À un coût d'acquisition pratiquement nul, pourquoi ne pas tenter votre chance avec Aberg?

Rasmus Ristolainen, Sabres de Buffalo (D) : Le défenseur des Sabres sera en quête d'un point dans une cinquième sortie de suite quand son équipe et lui rendront visite aux Canucks de Vancouver. Ristolainen a obtenu un but et trois aides au cours de cette séquence, affichant également un différentiel de plus-7 au cours de cette séquence, ce qui tranche avec son différentiel de moins-4 lors des 25 matchs précédents. Ristolainen profite pleinement de l'absence de Rasmus Dahlin pour occuper plus de responsabilités sur le jeu de puissance des Sabres, mais au cours des quatre derniers matchs, il n'a aucun point sur le jeu de puissance. Ça pourrait changer aujourd'hui, car les Canucks prennent le 27e rang de la Ligue en désavantage numérique (76,7 pour cent) depuis le 15 novembre.

Tanner Pearson, Canucks de Vancouver (A) : Pearson a obtenu au moins un point dans trois de ses quatre derniers matchs, cumulant six points (trois buts, trois passes) au cours de cette séquence, lui qui a réussi un match de quatre points (deux buts, deux aides) le 30 novembre. L'attaquant de 27 ans s'est démarqué dans les ligues multicatégories avec un différentiel de plus-4, un point en avantage numérique, un point en désavantage numérique et six mises en échec. Pearson évolue à 5-contre-5 avec Bo Horvat et Josh Leivo. Lors des quatre dernières parties, les trois ont obtenu un total combiné de 14 points (cinq buts, neuf mentions d'aide), donc c'est peut-être le temps de battre le fer pendant qu'il est chaud.

Video: OTT@VAN: Tanev prépare le but de Pearson

Nick Foligno, Blue Jackets de Columbus (A) : Après avoir connu un mois d'octobre fort difficile, Foligno s'est repris en novembre et il vient d'obtenir six points (trois buts, trois passes) à ses sept derniers matchs. L'attaquant de 32 ans a amassé deux de ces points sur le jeu de puissance, en plus de diriger 15 lancers au filet et de distribuer un impressionnant total de 26 mises en échec, un avantage dans les ligues à catégories multiples. Foligno a les compagnons de trio pour continuer à l'aider à produire en Alexandre Texier et Cam Atkinson, alors que les Blue Jackets croisent le fer avec les Panthers de la Floride. Même si ces derniers occupent le troisième rang de la section Atlantique, ils demeurent la troisième pire défensive de la Ligue (3,48 buts accordés) par match. Malgré des statistiques intéressantes en novembre, Foligno a été réclamé dans seulement neuf pour cent des ligues standards de Yahoo, et son coût d'acquisition dans les pools quotidiens comme FanDuel est modique.

Victor Rask, Wild du Minnesota (A) : Belle promotion pour Rask, qui évoluera au centre du deuxième trio du Wild avec Zach Parise et Kevin Fiala. Rask a obtenu deux points (un but, une passe) à ses deux derniers matchs, mais surtout, ses compagnons de trio excellent par les temps qui courent. Depuis le début du mois de novembre, Parise et Fiala sont les deux meilleurs marqueurs du Wild (14 points chacun), donc ça augure bien pour Rask, surtout que le Wild marque des buts à profusion récemment.

Pekka Rinne, Predators de Nashville (G) : Avec une fiche de 2-4-2, une moyenne de buts alloués de 4,18 et un pourcentage d'arrêts de ,853 à ses huit derniers départs, Rinne n'est pas l'option la plus alléchante pour les poolers, mais il affronte samedi les Devils du New Jersey, la deuxième pire attaque de la Ligue (2,46 buts par match). Les Devils ont perdu 2-1 en tirs de barrage contre les Blackhawks de Chicago, vendredi à domicile, et dans un deuxième match en deux jours avec du voyagement de surcroît, le match pourrait rapidement basculer en faveur de Rinne et des Predators, qui n'ont pas joué depuis mardi.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.