Skip to main content

Poolers : Joueurs à surveiller pour les matchs du 21 novembre

Yandle ne ralentit pas avec les Panthers; un duel à l'avantage de Korpisalo et des Blue Jackets

par L'équipe des poolers du LNH.com @LNH_FR

Chaque jour, l'équipe des experts en pools de hockey du LNH.com effectue un survol des différentes formations qui vont s'affronter et identifie certains joueurs qui pourraient se démarquer et connaître du succès.

À LIRE : Aperçu : Sénateurs vs Canadiens | Aperçu : Capitals vs Rangers | Les formations prévues de la journée

Andrei Burakovsky, Avalanche du Colorado (A) - S'il y en a un qui profite des blessures de Gabriel Landeskog et Mikko Rantanen, c'est Andrei Bukarovsky. L'attaquant se retrouve sur le premier trio de l'équipe aux côtés de Nathan MacKinnon et Joonas Donskoi et il en a profité pour inscrire deux points dans chacun de ses trois derniers matchs, dont cinq buts. L'entraîneur-chef Jared Bednar l'utilise sur le premier jeu de puissance de l'équipe. L'Avalanche a un adversaire à sa portée jeudi soir, le Wild du Minnesota, qui se retrouve au 29e rang du classement de la LNH. En plus, le Wild fera appel au gardien auxiliaire Alex Stalock devant le filet. Burakovsky pourrait en profiter. 

Video: COL@CGY: MacKinnon met la table pour Burakovsky

Jimmy Vesey, Sabres de Buffalo (A) - Quiconque obtient une promotion et patine aux côtés de Jack Eichel et Sam Reinhart à forces égales devient instantanément intéressant pour les poolers. C'est exactement ce qui arrive à Vesey jeudi alors que les Sabres ont décidé de brasser la soupe en vue de leur affrontement contre les Bruins de Boston. Vesey va prendre la place de Victor Olofsson sur le premier trio, et ce, même s'il a été limité à deux passes en 18 matchs cette saison. Natif de la région de Boston, Vesey aura la chance de produire devant parents et amis. Olofsson avait repris du poil de la bête depuis sa participation à la Série globale de la LNH en Suède, récoltant cinq points en six matchs. Surtout, ses cinq points ont été récoltés à forces égales, alors qu'il avait obtenu seulement deux points à égalité numérique à ses 15 premiers matchs.

Oscar Klefbom, Oilers d'Edmonton (D) : Klefbom est au cœur des récents succès des Oilers. Appelé à refiler la rondelle aux dangereux Conor McDavid et Leon Draisaitl, il a accumulé huit points lors de ses quatre derniers matchs. Six de ces points ont été obtenus sur le jeu de puissance. Les Oilers affrontent les Kings de Los Angeles, 30e au classement, et même s'ils jouent du meilleur hockey récemment, les Kings demeurent une proie facile pour le puissant premier trio des Oilers.

Keith Yandle, Panthers de la Floride (D) - Yandle est tout simplement en feu depuis quelques semaines, et spécialement sur le jeu de puissance. Depuis le 28 octobre, soit en dix parties, c'est huit de ses 14 points qui ont été récoltés en avantage numérique. Excellente nouvelle pour les Panthers et pour Yandle, ils vont affronter les Ducks d'Anaheim, qui affichent un piètre rendement de 68,8 pour cent en infériorité numérique à leurs cinq dernières parties. Jumelé au premier trio dévastateur des Panthers formé de Jonathan Huberdeau, Aleksander Barkov et Evgenii Dadonov, Yandle pourrait s'offrir un festin ce soir.

Joonas Korpisalo, Blue Jackets de Columbus (G) - Korpisalo a peut-être perdu cinq de ses huit derniers départs, mais il faut regarder plus loin. Lors de ses six derniers matchs (3-3), il a maintenu une moyenne de buts accordés de 2,34 et un pourcentage d'arrêts ,922. Son pourcentage d'arrêts à été inférieur à ,920 que lors d'une seule de ces rencontres. Bref, le gardien connaît du succès, et ça risque de se répéter jeudi face aux Red Wings de Detroit, la pire équipe de la LNH. En raison de ses insuccès de début de saison, il est disponible à un prix minime pour les poolers quotidiens. 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.