Skip to main content

Poolers : Joueurs à cibler pour les matchs du 31 décembre

Bobrovsky et les Panthers ont l'avantage dans un duel face aux Blue Jackets, qui sont décimés par les blessures

par L'équipe des poolers du LNH.com @LNH_FR

Chaque jour, l'équipe des experts en pools de hockey du LNH.com effectue un survol des différentes formations qui vont s'affronter et identifie certains joueurs qui pourraient se démarquer et connaître du succès.

À LIRE AUSSI : Les affrontements à surveiller | Les formations prévues de la journée
 

Filip Zadina, Red Wings de Detroit (A) : Les blessures à Anthony Mantha et à Andreas Athanasiou ouvrent toute grande la porte pour Zadina, qui va patiner aux côtés de Dylan Larkin et de Tyler Bertuzzi sur le premier trio des Red Wings contre les Sharks de San Jose mardi. Zadina a récolté neuf points en 15 rencontres cette saison, et il se verra vraisemblablement confier beaucoup de responsabilités offensives en l'absence des deux vedettes de Detroit, notamment en avantage numérique. Affronter Martin Jones et les Sharks est souvent une bonne nouvelle pour les attaquants adverses et pour les poolers qui ont misé sur ces joueurs.

Kailer Yamamoto, Oilers d'Edmonton (A) : C'est toujours un avantage pour les poolers de miser sur l'un des compagnons de trio de Leon Draisaitl, et c'est la raison pour laquelle ils devraient miser sur Yamamoto mardi. Fraîchement rappelé de Bakersfield, dans la Ligue américaine de hockey (LAH), dimanche, l'attaquant de 21 ans disputera un premier match avec les Oilers cette saison et évoluera à l'aile droite d'un trio qui pourrait faire du dommage avec Joakim Nygard et Draisaitl. Avant d'être rappelé, Yamamoto était le quatrième meilleur marqueur de Bakersfield avec 16 points (huit buts, huit passes), mais il faut noter qu'il a disputé seulement 23 matchs, soit six de moins que la plupart de ses coéquipiers. Le choix de première ronde (22e au total) des Oilers au Repêchage 2017 de la LNH possède une touche offensive indéniable et il pourrait démontrer tout son savoir-faire aux côtés d'un joueur comme Draisaitl.

Tony DeAngelo, Rangers de New York (D) : Les Oilers ont accordé sept buts en désavantage numérique à leurs neuf derniers matchs, donc ça pourrait être une bonne idée de mettre la main sur DeAngelo en vue de l'affrontement Rangers-Oilers. Le défenseur de 24 ans a obtenu neuf points, dont huit aides, à ses 12 dernières sorties, mais surtout, il évolue à la pointe sur la dangereuse première vague du jeu de puissance des Rangers, qui met en vedette des attaquants comme Mika Zibanejad et Artemi Panarin.

Video: NYR@TOR: DeAngelo donne la victoire aux Rangers

Sergei Bobrovsky, Panthers de la Floride (G) : Ce sera un match émotif pour Bobrovsky, qui va revenir pour la première fois dans l'uniforme des Panthers depuis qu'il a accepté un contrat de sept ans avec la Floride cet été. Les Blue Jackets sont décimés par les blessures et ils vont notamment être privés de leur gardien Joonas Korpisalo, blessé à un genou. Bobrovsky a signé trois gains à ses quatre derniers départs, même s'il a accordé beaucoup de buts. La bonne nouvelle, c'est que les Panthers marquent encore plus souvent récemment, ce qui devrait permettre à Bobrovsky de vaincre son ancienne équipe.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.