Skip to main content

Poolers : Joueurs à cibler pour les matchs du 20 décembre

Une porte ouverte pour Marino à Pittsburgh; Georgiev affronte une équipe contre qui il connaît du succès

par L'équipe des poolers du LNH.com @LNH_FR

Chaque jour, l'équipe des experts en pools de hockey du LNH.com effectue un survol des différentes formations qui vont s'affronter et identifie certains joueurs qui pourraient se démarquer et connaître du succès.

À LIRE AUSSI: Les affrontements à surveiller | Formations prévues

T.J. Oshie, Capitals de Washington (A) : Le trio de T.J. Oshie, Evgeny Kuznetsov et Jakub Vrana s'est imposé en l'absence de Nicklas Backstrom, et a continué à produire depuis le retour de ce dernier. Oshie a sonné la charge avec 11 points à ses neuf derniers matchs. Membre permanent de la première vague du jeu de puissance des Capitals, Oshie a récolté trois de ces points en avantage numérique. Contre les Devils, qui pointent au 21e rang de la LNH au chapitre de l'efficacité en infériorité numérique, Oshie pourrait poursuivre sur sa lancée et ainsi récompenser les poolers qui auront misé sur lui ce soir.

John Marino, Penguins de Pittsburgh (D) : L'absence de Justin Schultz pour les prochaines semaines ouvre à nouveau la porte à Marino. La recrue de 22 ans avait profité d'une blessure à Kris Letang en novembre pour connaître une séquence de 11 points en 11 matchs. Il a déjà donné un indice qu'il était fort possible qu'il amorce une lancée semblable au cours du dernier match, alors que Schultz a quitté la rencontre après seulement 40 secondes de temps de jeu. Marino a été employé pendant 27:18, dont 1:46 sur le jeu de puissance, et a conclu la partie avec un but, une passe, un différentiel de plus-3, trois tirs, trois tirs bloqués et trois mises en échec. Il s'agit du genre de performance dont rêvent les poolers dans les ligues à catégories multiples. Marino a montré au cours des dernières semaines qu'il pouvait apporter une contribution dans d'autres catégories que les points avec notamment 23 mises en échec et 14 tirs bloqués à ses sept dernières rencontres.

Video: PIT@CGY: Marino bat Talbot d'un tir puissant

Alexandar Georgiev, Rangers de New York (G) : Georgiev semble avoir le numéro des Maple Leafs depuis le début de sa carrière, lui qui a notamment établi un record des Rangers en réalisant 55 arrêts dans une victoire de 4-1 contre Toronto le 10 février dernier. Georgiev connaît de bons moments avec un dossier de 4-2-0 avec une moyenne de buts alloués de 1,68, un pourcentage d'arrêts de ,948 et deux blanchissages à ses six derniers départs. L'une des principales faiblesses des Rangers depuis le début de la saison est leur rendement en infériorité numérique, eux qui écoulent avec succès seulement 77,5 pour cent des jeux de puissance de leurs adversaires. Cependant, les Maple Leafs ne se retrouvent pas très souvent avec l'avantage d'un homme depuis l'arrivée de Sheldon Keefe derrière le banc. En effet, en 12 parties, Toronto n'a obtenu que 19 jeux de puissance. Georgiev devient une belle option pour les poolers, lui qui devient tranquillement l'homme de confiance de l'entraîneur David Quinn, qui lui a confié sept des dix derniers départs.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.