Skip to main content

Poolers : Joueurs à cibler pour les matchs du 18 janvier

Thomas et son compagnon de trio Steen traversent une excellente séquence chez les Blues

par L'équipe des poolers du LNH.com @LNH_FR

Chaque jour, l'équipe des experts en pools de hockey du LNH.com effectue un survol des différentes formations qui vont s'affronter et identifie certains joueurs qui pourraient se démarquer et connaître du succès.

À LIRE AUSSI : Les affrontements à surveiller | Les formations prévues


Robert Thomas, Blues de St. Louis (A) : Thomas a récolté 27 points (huit buts, 19 passes) en 43 matchs jusqu'ici cette saison, et 11 de ceux-ci ont été obtenus au cours des 10 derniers matchs, alors que l'attaquant de 20 ans a inscrit quatre buts et sept passes pour prendre le premier rang des marqueurs des Blues durant cette séquence, à égalité avec Jaden Schwartz. Thomas est employé sur le troisième trio de St. Louis et sur la deuxième vague du jeu de puissance, mais ça ne devrait pas rebuter les poolers. Neuf de ses 11 derniers points ont été obtenus à forces égales, alors que Thomas complète un trio efficace formé de Tyler Bozak et d'Alexander Steen. Ce dernier traverse lui aussi une excellente séquence, alors qu'il a amassé neuf points (quatre buts, cinq aides) au cours des 10 plus récents affrontements de St. Louis. Tout ça devrait permettre à Thomas de continuer à produire, et ce, à un coût d'acquisition peu élevé dans la plupart des formats de pools.

Video: BUF@STL: Thomas lance les Blues en avant 1-0

David Rittich, Flames de Calgary (G) : Le gardien des Flames a connu un passage difficile en accordant 11 buts en trois départs entre le 29 décembre et le 5 janvier, ce qui a incité l'entraîneur Geoff Ward à utiliser Cam Talbot lors des trois matchs suivants. Ç'a refroidi beaucoup de poolers, mais Rittich a obtenu les deux départs chez les Flames cette semaine et même s'il a conservé une fiche de 1-1-0, il a maintenu une moyenne de buts alloués de 1,49 avec un pourcentage d'arrêts de ,959, accordant seulement un but sur 36 lancers à la puissante offensive des Maple Leafs de Toronto dans un gain de 2-1 en tirs de barrage jeudi. Rittich devrait être le gardien partant samedi contre les Sénateurs d'Ottawa, qui n'ont pas gagné depuis neuf parties (0-5-4). Au cours de cette séquence, les Sénateurs ont inscrit deux buts ou moins à six reprises, ce qui augure très bien pour Rittich et les Flames.

Blake Coleman, Devils du New Jersey (A) : Si on vous disait que Coleman est le deuxième meilleur buteur de la LNH, à égalité avec Auston Matthews, depuis le 31 décembre, le croiriez-vous? C'est pourtant le cas, alors que l'attaquant des Devils a inscrit huit buts à ses neuf derniers matchs. En plus de s'inscrire à la feuille de pointage, Coleman vous donnera un bon coup de main dans pratiquement toutes les autres catégories, alors qu'il a dirigé 47 tirs au but et distribué 30 mises en échec au cours de ces neuf parties. En plus, trois de ses buts ont été inscrits en infériorité numérique, un bonus si votre ligue comptabilise cette statistique. Coleman évolue à forces égales avec l'attaquant Nikita Gusev, qui connait lui aussi beaucoup de succès par les temps qui courent. 

Video: NJD@WSH: Coleman déjoue Samsonov en échappée

Sergei Bobrovsky, Panthers de la Floride (G) : Pratiquement tous les gardiens qui affrontent les Red Wings de Detroit ont une chance de l'emporter, et c'est le cas de Bobrovsky, qui a raté les deux derniers matchs des siens en raison d'une blessure au haut du corps. Avant de tomber au combat, le gardien russe avait livré une solide performance avec 30 arrêts dans un gain de 5-2 contre les Canucks de Vancouver le 9 janvier. Reposé, il affronte des Red Wings qui disputent un deuxième match en deux jours après s'être inclinés 2-1 en prolongation contre les Penguins de Pittsburgh vendredi. En plus, Detroit a inscrit deux buts ou moins lors de ses trois plus récents affrontements.

Ilya Kovalchuk, Canadiens de Montréal (A) : Si le passage de Kovalchuk avec les Kings de Los Angeles s'est mal terminé, c'est tout le contraire qui se produit à ses débuts avec les Canadiens. Jusqu'ici, l'attaquant russe maintient une moyenne d'un point par match avec sept points (trois buts, quatre passes) en autant de rencontres. Kovalchuk complète un bon trio avec Phillip Danault et Tomas Tatar, et ce dernier connait tout autant de succès avec huit points, dont sept aides, depuis que Kovalchuk a fait ses débuts. C'est en partie ce qui permet de croire que les succès de Kovalchuk pourront se poursuivre, en plus du fait qu'il s'implique dans toutes les facettes du jeu. Kovalchuk a amassé deux points sur le jeu de puissance, il a dirigé 19 lancers au but et a distribué 12 mises en échec. Malgré cela, il n'a été réclamé que dans 31 pour cent des ligues standards de Yahoo. C'est le moment d'en profiter.

Rasmus Dahlin, Sabres de Buffalo (D) : Dahlin a connu un petit passage à vide en étant blanchi de la feuille de pointage dans six matchs consécutifs entre le 21 décembre et le 2 janvier, mais il vient d'obtenir six points (un but, cinq passes) à ses six dernières rencontres. Trois de ces points ont été obtenus avec l'avantage d'un homme et Dahlin a également bloqué sept tirs, un avantage dans les ligues qui comptabilisent cette statistique. Les Sabres affrontent aujourd'hui les Predators de Nashville, qui ont accordé quatre buts ou plus dans quatre de leurs six plus récents matchs. Les probabilités que Dahlin s'inscrive à la feuille de pointage sont donc très élevées.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.