Skip to main content

Poolers : Joueurs à cibler pour les matchs du 17 janvier

Cirelli profite de son association avec Stamkos; la porte s'ouvre pour Gardiner avec la blessure à Hamilton

par LNH.com @LNH_FR

Chaque jour, l'équipe des experts en pools de hockey du LNH.com effectue un survol des différentes formations qui vont s'affronter et identifie certains joueurs qui pourraient se démarquer et connaître du succès.

À LIRE AUSSI: Formations prévues de la journée

Anthony Cirelli, Lightning de Tampa Bay (A) : Cirelli traversait une période plus creuse avec six matchs sans amasser de point, mais l'entraîneur Jon Cooper l'a aidé à se sortir de ce marasme en l'associant à Steven Stamkos. Résultat : Cirelli a récolté trois passes au cours des deux dernières parties, dont une a été obtenue en avantage numérique. Cirelli est l'un des hommes de confiance de Cooper, qui l'a employé pendant plus de 20 minutes à chacune des trois dernières parties. L'attaque du Lightning inscrit près de quatre buts par match en moyenne depuis le 4 janvier, et le fait d'évoluer avec un joueur de la trempe de Stamkos aide grandement les chances de Cirelli de poursuivre sur sa lancée contre les Jets de Winnipeg vendredi.

Video: MTL@TBL: Cirelli glisse la rondelle du revers

Jake Gardiner, Hurricanes de la Caroline (D) : La blessure au péroné qui va garder le défenseur Dougie Hamilton à l'écart du jeu pour une période indéterminée ouvre toute grande la porte à Gardiner sur le jeu de puissance. Gardiner était responsable de la deuxième vague, et il pourrait maintenant être promu sur la première, qui était dirigée par Hamilton. Gardiner connaît déjà ses meilleurs moments de la saison avec une récolte de quatre points à ses six derniers matchs, et si son jeu en défensive laisse encore parfois à désirer, il aura une bonne chance de se faire valoir en attaque contre les Ducks d'Anaheim vendredi, alors que les Ducks affichent un rendement inquiétant de 64,3 pour cent en infériorité numérique depuis le 1er janvier.

Video: PHI@CAR: Gardiner bat Elliott d'un laser

Matt Murray, Penguins de Pittsburgh (G) : Quand une équipe de la trempe des Penguins affronte une formation de bas de classement comme les Red Wings de Detroit, miser sur le gardien partant de Pittsburgh est rarement une mauvaise idée. Comme Tristan Jarry était devant le filet des siens jeudi dans la défaite des Penguins 4-1 contre les Bruins de Boston, Murray devrait logiquement obtenir le départ contre les Red Wings. Murray commence à redresser la barre sur le plan des statistiques personnelles. Il a accordé moins de quatre buts à chacun de ses deux derniers départs, exploit qu'il n'avait réalisé qu'une fois à ses sept départs précédents. Les Red Wings n'ont inscrit que 15 buts à leurs huit derniers duels, et ne devraient pas représenter une trop grosse menace pour les Penguins.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.