Skip to main content

Poolers : Joueurs à cibler pour le match du 26 février

Sheary et Murray devraient tirer leur épingle du jeu contre les Kings; Bear a conservé sa place sur le jeu de puissance des Oilers

par L'équipe des poolers du LNH.com @LNH_FR

Chaque jour, l'équipe des experts en pools de hockey du LNH.com effectue un survol des différentes formations qui vont s'affronter et identifie certains joueurs qui pourraient se démarquer et connaître du succès.

À LIRE AUSSI : Les affrontements à surveiller | Les formations prévues

Conor Sheary, Penguins de Pittsburgh (A) : Alors que Patrick Marleau a possiblement été le plus gros nom acquis à la Date limite des transactions par les Penguins lundi, c'est probablement Sheary qui a le plus de chance de récompenser les poolers mercredi soir contre les Kings de Los Angeles. Sheary a déjà montré qu'il était en mesure de suivre Sidney Crosby sur la patinoire, alors qu'il a récolté 53 points en 61 matchs à sa deuxième saison à Pittsburgh en 2016-17. Sheary devrait à nouveau être jumelé à Crosby ainsi qu'à une autre acquisition de l'équipe au cours des dernières semaines, l'attaquant Jason Zucker. Ne vous laissez pas décourager par la récolte de neuf buts et dix passes en 55 matchs de Sheary cette saison. Il pourrait fort bien doubler ce chiffre d'ici la fin de la saison s'il s'agrippe à son poste sur le trio de Crosby.

Ethan Bear, Oilers d'Edmonton (A) : Alors que le premier réflexe des poolers a été de penser que la blessure à Oscar Klefbom allait surtout profiter à Darnell Nurse, ce n'est pas exactement ce qui s'est produit, alors que Bear a obtenu plus de temps de glace que Nurse dès le troisième match qui a suivi la blessure de Klefbom. On a ensuite cru que Mike Green allait prendre en charge la première vague du jeu de puissance à son arrivée à Edmonton, mais c'est Bear qui a été le plus utilisé mardi en pareilles circonstances, avec 3:48 de temps de glace comparativement à sept secondes pour Green. Même s'il n'a récolté que deux points en supériorité numérique cette saison, Bear pourrait exploser à tout moment tant qu'il conserve sa place sur la première vague de l'avantage numérique. Cette explosion pourrait bien se produire mercredi contre les Golden Knights de Vegas, qui occupent le dernier rang de la LNH au chapitre de l'infériorité numérique depuis le 1er janvier.

Video: SJS@EDM: Bear compte après une belle feinte

Tristan Jarry, Penguins de Pittsburgh (G) : Tout gardien qui affrontera les Kings d'ici la fin de la saison aura de bonnes chances d'ajouter une victoire à sa fiche. En plus, Jarry a remporté quatre de ses cinq derniers départs, et il a affiché une moyenne de buts accordés de 2,59 et un pourcentage d'arrêts de ,920 durant cette période. Contre des Kings, qui n'ont signé que trois gains depuis le début du mois de février et qui ont échangé plusieurs éléments importants de leur formation au cours des derniers jours, Jarry représente le choix le plus sécuritaire de la soirée devant le filet.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.