Skip to main content

Poolers : Joueurs à cibler et à éviter dans la section Pacifique

Schmaltz, Kase et Schmidt pourraient s'avérer de judicieux choix pour les poolers en 2019

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

L'arrivée du temps des Fêtes signifie que la mi-saison approche dans la LNH. C'est le bon moment pour les poolers d'évaluer leur formation et d'apporter les changements nécessaires afin de terminer la saison en beauté. Pour les aider, l'équipe des poolers de LNH.com a préparé une liste de joueurs à cibler et à éviter d'ici la fin de la campagne pour les équipes des différentes sections de la ligue.

Aujourd'hui, les équipes de la section Pacifique:

À LIRE : Joueurs à cibler et à éviter dans la section Atlantique | Joueurs à cibler et à éviter dans la section Métropolitaine

Canucks de Vancouver

À cibler : Sven Baertschi (A)
Il n'a disputé que 10 matchs cette saison, mais il a accumulé six points. Il s'approche d'un retour au jeu après avoir subi une commotion cérébrale. Il devrait évoluer sur un des deux premiers trios de l'équipe, ce qui signifie jouer avec Elias Pettersson, Brock Boeser ou Bo Horvat. Sa production devrait être intéressante.

À éviter: Nikolay Goldobin
Il est capable du meilleur comme du pire. Un joueur qui fonctionne par séquence et qui n'est pas le premier à lever la main lorsqu'il est temps d'aller à la guerre. À long terme, je doute qu'il devienne un marqueur de 50 points… à moins de se retrouver de manière continue avec de bien meilleurs coéquipiers que lui.

Coyotes de l'Arizona

À cibler : Nick Schmaltz (A)
Il excelle depuis qu'il a été échangé aux Coyotes de l'Arizona. Il a amassé 12 points en 14 matchs. L'entraîneur Rick Tocchet lui a immédiatement fait confiance. Après un lent départ à Chicago, il joue à son plein potentiel, lui qui a récolté 52 points en 78 matchs l'an dernier.

Video: SJS@ARI: Un coup de chance pour Schmaltz en A.N.

À éviter : Christian Fischer (A)
Il a obtenu plusieurs occasions de se mettre en valeur depuis le début de la saison, mais il n'en profite pas, avec une récolte de dix points en 36 matchs. À vrai dire, l'attaquant de 21 ans est seulement le 14e joueur le plus prolifique par tranche de 60 minutes jouées chez les Coyotes. Il vaut peut-être la peine de s'accrocher dans un pool à long terme, mais pas à court terme.

Ducks d'Anaheim

À cibler : Ondrej Kase (A)
Victime d'une commotion cérébrale en début de saison, Kase a amassé 16 points depuis son retour au jeu en 20 parties, et ce, même s'il n'est pas le joueur qui jouit du plus de temps de glace. L'an dernier, il avait amassé 2,48 points par tranche de 60 minutes disputées. Cette saison, ce chiffre est de 3,04.

À éviter : Pontus Aberg (A)
Aberg a saisi sa chance après avoir été réclamé au ballottage le 1er octobre. Il a profité des nombreuses blessures pour se retrouver sur le premier trio, et a amassé 19 points en 32 matchs. Avec le retour en santé de plusieurs éléments, je crains qu'il n'écope et se retrouve beaucoup plus bas dans l'organigramme. 

Flames de Calgary

À cibler : Elias Lindholm (A)
Évoluer de manière permanente avec Johnny Gaudreau et Sean Monahan, voilà qui permet d'engraisser une fiche offensive. La meilleure saison en carrière pour Lindholm était de 45 points en 72 matchs. Il en a 39 en 37 parties cette saison. Je ne vois aucune raison pourquoi Bill Peters démantèlerait son productif premier trio.

Video: STL@CGY: Tkachuk complète un beau jeu de passes en AN

À éviter : James Neal (A)
La production de Neal est en vague depuis le début de sa carrière dans la LNH. Cette saison, c'est un très profond creux de vague avec sept points en 36 matchs. Il n'a peut-être pas été placé dans la meilleure des positions pour produire, mais il est tout de même le sixième attaquant le plus utilisé à Calgary. Or, sur 14 attaquants, il est le moins productif par tranche de 60 minutes jouées. À 31 ans, je ne sais pas s'il pourra remonter la vague.

Golden Knights de Vegas

À cibler : Nate Schmidt (D)
Suspendu 20 matchs pour amorcer la saison, Schmidt a été boudé dans de nombreux pools. Après un départ plus lent, il a trouvé son erre d'aller avec une récolte de neuf points à ses 11 derniers matchs et il évolue sur la première paire de défenseurs de Vegas.

À éviter : Brandon Pirri
Il connaît un excellent départ depuis qu'il a été rappelé de la Ligue américaine avec trois buts et une passe en trois matchs. Restons tout de même calme. Il y a une raison pour laquelle Pirri n'a disputé que cinq matchs dans la LNH depuis trois ans à l'âge de 27 ans. Une fois que Max Pacioretty sera de retour au jeu, il n'aura plus de place pour lui sur les deux premiers trios. 

Kings de Los Angeles

À cibler : Alex Iafallo (A)
Difficile de cibler un joueur du côté des Kings puisque personne ne s'élève réellement au-dessus de la mêlée. Si Alex Iafallo est disponible dans votre pool, il pourrait être tentant, mais ce n'est pas le pari le plus sûr. Il a amassé neuf points dans ses sept derniers matchs et se retrouve sur le premier trio de l'équipe avec Anze Kopitar et Dustin Brown. À 25 ans, il n'en est qu'à sa deuxième saison dans la LNH après une carrière universitaire de quatre ans.

Video: LAK@VGK: Iafallo contourne le filet et bat Fleury

À éviter : Tyler Toffoli
Il n'a inscrit qu'un seul point en 14 matchs alors qu'Ilya Kovalchuk était blessé. C'était son moment pour prouver qu'il peut être un rouage important. Il ne l'a pas fait. Il est loin de sa saison de sa saison de 58 points de 2015-2016. 

Oilers d'Edmonton

À cibler : Darnell Nurse (D)
Avec la blessure d'Oscar Klefbom, Darnell Nurse est le défenseur qui a vu ses responsabilités aller en croissance. Il est sur le premier avantage numérique de l'équipe et a obtenu dix points à ses neuf derniers matchs. Klefbom devrait manquer quelques semaines de jeu, et Nurse pourrait en profiter pour devenir le défenseur numéro un de l'équipe.

À éviter : Alex Chiasson (A)
Il connaît la meilleure saison de sa carrière et profite au maximum du fait qu'il évolue sur le premier trio des Oilers avec Connor McDavid et Leon Draisaitl. Et si ce trio venait qu'à être démantelé? Chiasson pourrait-il maintenir une telle production? J'en doute fortement.

Sharks de San Jose

À cibler : Timo Meier (A)
Evgeni Malkin, Patrick Kane et Gabriel Landeskog. Voici une liste de joueurs qui sont moins productifs que Timo Meier par tranche de 60 minutes jouées. À sa deuxième saison complète dans la LNH, le Suisse a pris son envol et a presque égalé sa production de l'an dernier après seulement 35 matchs. En plus, il marque plus de buts qu'il obtient de passes. 

À éviter : Marc-Édouard Vlasic (D)
Ce qui semblait être un duo redoutable entre Vlasic et Erik Karlsson en début de saison n'a pas fonctionné. Les deux défenseurs ont été séparés et Vlasic se retrouve sur la troisième paire. Sa production en est grandement affectée et il se dirige vers sa pire saison en carrière depuis la campagne 2012-2013.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.