Skip to main content

Poolers : Du soutien pour les jeunes à Buffalo

Les Sabres ont fait l'acquisition de Kulikov et Okposo pour venir en aide aux jeunes joyaux de l'organisation

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Après quelques années de misère, les Sabres ont commencé à voir les résultats de leur processus de reconstruction l'an dernier. Longtemps considéré comme un désert aride par les poolers, l'alignement de Buffalo a commencé à présenter des éléments intéressants la saison dernière avec l'arrivée de Sam Reinhart et Jack Eichel, de même que du joueur de centre Ryan O'Reilly. Après avoir vu quelques-uns de leurs jeunes joueurs afficher une belle progression, les Sabres ont ajouté quelques morceaux importants au cours de la saison morte, le défenseur Dmitry Kulikov et l'attaquant Kyle Okposo. Ce dernier est déjà bien connu des poolers en raison de son rendement avec John Tavares avec les Islanders de New York, et tous attendent de voir s'il pourra développer une chimie semblable avec Eichel à Buffalo.

Sous-évalué : Rasmus Ristolainen - Ristolainen a connu une belle éclosion à sa deuxième campagne complète dans la LNH avec une récolte de neuf buts et 41 points en 82 matchs. Les poolers ne doivent toutefois pas croire qu'il s'agit du plafond de Ristolainen. En effet, en compagnie de Josh Gorges, il a amorcé la majorité de ses présences dans son territoire en plus d'affronter les meilleurs éléments adverses. L'arrivée de Kulikov pourrait lui permettre de souffler un peu et d'augmenter son nombre de points à 5-contre-5 (18), lui qui a obtenu plus de points en avantage numérique (21) en 2015-16. En plus de ses statistiques purement offensives, Ristolainen s'est illustré au chapitre des tirs (202), des mises en échec (139) et des tirs bloqués (137). Et dire qu'il n'a que 21 ans…

30 en 30 Sabres: Aperçu de la saison | Grands enjeux | Meilleurs espoirs

Surévalué : Evander Kane - L'attaquant de puissance des Sabres fait davantage parler de lui pour ses frasques à l'extérieur de la patinoire que pour ses exploits sur celle-ci. En plus de devoir composer avec quelques poursuites qui pourraient nuire à sa concentration, il faut également noter que depuis qu'il a connu une saison de 30 buts et 57 points en 2011-12, Kane n'a jamais disputé plus de 65 matchs et amassé plus de 41 points. Il agace les poolers depuis plusieurs années, lui qui possède le potentiel pour devenir l'un des meilleurs ailiers de la ligue dans les ligues multicatégories avec sa contribution dans les colonnes des tirs et des minutes de punition, mais à 25 ans, le temps commence à presser pour l'enfant terrible de Buffalo.

Carte cachée : Dmitry Kulikov - Kulikov ne deviendra pas un marqueur de 15 buts et 40 points simplement parce qu'il est passé aux Sabres, mais il ne serait pas surprenant de le voir établir des sommets en carrière dans plusieurs catégories. Avec les Panthers de la Floride, Kulikov était le troisième défenseur le plus utilisé derrière Aaron Ekblad et Brian Campbell, et ce autant à forces égales qu'en avantage numérique. Il pourrait aspirer à plus de temps de glace sur le jeu de puissance, ce qui pourrait l'aider à surpasser ses sommets de 28 points dont 10 en avantage numérique établis en 2011-12. Utilisé à toutes les sauces, Kulikov pourrait bien terminer la saison avec 35 points, dont une dizaine en avantage numérique, 130 mises en échec et 130 lancers bloqués.

Prêt à rebondir : Tyler Ennis - Après avoir été le moteur de l'attaque des Sabres pendant les années de vaches maigres de l'équipe au cours des deux dernières campagnes, Ennis devait être très heureux de finalement compter sur des renforts l'an dernier. Cependant, au lieu de connaître la meilleure saison de sa carrière, il a plutôt été ennuyé par plusieurs blessures, notamment par une importante commotion cérébrale qui a mis fin à sa saison le 30 décembre. En 23 matchs, il a été limité à trois buts et huit passes, et n'a pas semblé développer une grande chimie avec Jack Eichel. Avec O'Reilly, Kane, Okposo et Reinhart, Ennis devrait néanmoins se retrouver avec des coéquipiers de talent, et il ne serait pas surprenant de le voir éclipser ses sommets en carrière en 2016-17.

Espoir à surveiller : Jimmy Vesey - Vesey se retrouve dans cette section puisque ses droits appartiennent aux Sabres au moment d'écrire ces lignes. S'il est fort possible qu'il n'amorce pas la saison dans l'uniforme des Sabres, il est l'un des joueurs recrues qui devraient avoir le plus grand impact dans la LNH cette saison. Le gagnant du trophée Hobey Baker en 2016 après une saison de 24 buts et 46 points en 33 matchs avec l'Université Harvard sera très courtisé s'il devient joueur autonome sans compensation le 15 août. L'attaquant de 6 pieds 2 pouces et 201 livres est physiquement prêt à évoluer dans la LNH, et à 23 ans, il devrait posséder la maturité nécessaire pour faire le saut immédiatement. À Buffalo, il pourrait se retrouver aux côtés d'un bon joueur de centre en O'Reilly ou Jack Eichel, mais il faudra attendre de voir avec quelle équipe il va s'entendre pour jauger sa production en 2016-17.

Situation des gardiens : Robin Lehner n'a pas été en mesure de se faire valoir à sa première saison comme gardien numéro un dans la LNH. Ennuyé par les blessures dès la première rencontre de la saison, Lehner a conservé une fiche de 5-9-5 en plus d'afficher un pourcentage d'arrêts de ,924 et une moyenne de buts alloués de 2,47. Le filet des Sabres lui appartient, et il amorcera la grande majorité des matchs s'il demeure en santé. Ce dernier point demeure une interrogation du côté du grand gardien suédois, car il n'a toujours pas amorcé plus de 30 matchs en une saison depuis le début de sa carrière. Les Sabres devraient former une meilleure équipe cette saison, ce qui pourrait aider Lehner à améliorer ses statistiques et sa fiche. Si Lehner faillit à la tâche ou est à nouveau trahi par son corps, c'est Anders Nilsson qui sera appelé en renfort. Il pourrait d'ailleurs être l'une des surprises de la saison devant le filet, compte tenu de la santé incertaine de Lehner et de l'amélioration des Sabres.

 

En voir plus