Skip to main content

Poolers : Des nouvelles de l'infirmerie

La blessure de Logan Couture force les Sharks à chambouler leur formation

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

La saison de misère des Sharks de San Jose se poursuit. Alors qu'ils s'éloignent de plus en plus d'une place en séries éliminatoires, les Sharks ont perdu les services de Logan Couture la semaine dernière. 

Le joueur de centre a été victime d'une fracture de la cheville lors de l'affrontement face aux Blue de St. Louis et son absence se comptera en semaines. Une lourde perte pour les Sharks, qui sont au 24e rang du classement de la LNH, alors qu'on les attendait vers le sommet.

À LIRE AUSSI : Les unités spéciales des Predators peuvent s'améliorer avec Hynes | Poolers: Le top-25 des gardiens

Comme la grande majorité de ses coéquipiers, Couture avait offert une production à la baisse cette saison, mais ce n'était rien de catastrophique dans son cas puisqu'il se dirigeait vers une campagne de 65 points, plutôt que les 70 accumulés l'année dernière. 

Avant de se blesser, Couture traversait toutefois une mauvaise passe, et il n'avait amassé que trois buts et une aide en 10 rencontres. Malgré tout, il occupait toujours le premier rang de l'équipe au chapitre des points (36), ce qui n'était pas le cas l'année dernière, quand il a conclu la saison au quatrième échelon.

Ce n'est pas seulement la productivité de Couture qui manquera aux Sharks, mais aussi sa polyvalence, lui qui est capable de jouer au centre et à l'aile gauche. Il faut d'ailleurs se demander s'il ne devrait pas évoluer à gauche pour de bon, puisqu'il n'est pas le plus efficace sur les mises au jeu avec un taux de réussite de 43,8 pour cent. Il n'a d'ailleurs joué que quelques matchs au centre depuis le 27 novembre. 

Couture est en quelque sorte une victime collatérale du départ de Joe Pavelski vers les Stars de Dallas sur le marché des joueurs autonomes l'été dernier, puisqu'on lui a demandé de prendre davantage de mises en jeu cette saison. Sa moyenne était de 11,7 par match avant le 27 novembre, alors qu'elle était de 7,5 la saison dernière. Pavelski avait été le deuxième joueur plus occupé chez les Sharks l'an dernier dans cette catégorie, lui qui était très souvent le joueur de centre de Couture. 

Qui profitera de l'absence de Couture chez les Sharks? Le grand gagnant est sans contredit Kevin Labanc.

Avant de se blesser, Couture évoluait sur un trio en compagnie de Patrick Marleau et Tomas Hertl, alors que la deuxième ligne des Sharks était celle d'Evander Kane, Barclay Goodrow et Timo Meier. Couture était aussi utilisé au sein du premier jeu de puissance.

Depuis, l'entraîneur-chef Bob Boughner a passablement chamboulé sa formation. Labanc est passé du troisième au premier trio à l'aile droite de Hertl et de Kane, qui a lui aussi eu droit à une promotion sur le premier trio. Quant à Marleau, il a repris son poste à l'aile gauche en compagnie de Meier à droite.

Labanc en a profité dès le premier match en marquant un but et en ajoutant une passe, jeudi contre les Blue Jackets de Columbus. Samedi, contre les Stars, il a toutefois été blanchi en 16:13 de jeu.

Video: CBJ@SJS: Labanc brise l'impasse à bout portant

En avantage numérique, la situation est moins claire. Labanc s'est entraîné en compagnie de ce qui semble être la première unité du jeu de puissance cette semaine, formée de Meier, Hertl, Erik Karlsson et Brent Burns, mais Boughner n'a pas hésité à utiliser davantage sa deuxième unité depuis la blessure de Couture. Il a d'ailleurs apporté quelques changements à son avantage numérique face aux Stars de Dallas.

Avec une récolte de 56 points la saison dernière en jouant sur la troisième ligne, plusieurs s'attendaient à ce que Labanc connaisse une explosion à sa quatrième année dans la LNH et s'installe pour de bon sur le premier trio des Sharks. Ce n'est pas ce qui s'est passé jusqu'à présent, lui qui a 23 points au compteur en 47 matchs. Mais cette blessure de Couture pourrait bien être ce qui lui ouvre la porte à nouveau, et il devra saisir sa chance.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.