Skip to main content

Poolers : Des nouvelles de l'infirmerie

La ligne bleue des Ducks est décimée; le premier trio des Bruins démantelé à la suite de la blessure à Bergeron

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Les Ducks d'Anaheim ont appris une bien triste nouvelle la semaine dernière lorsqu'ils ont appris que le défenseur Cam Fowler allait devoir s'absenter pour une période indéterminée en raison d'une fracture de l'os orbital qui a nécessité une opération. 
 

Fowler était le deuxième défenseur le plus utilisé par l'entraîneur Randy Carlyle, en plus d'être le quart-arrière de la première vague du jeu de puissance. Il faut toutefois noter que l'avantage numérique des Ducks ne cassait rien depuis le début de la saison, avec un rendement de 15,4 pour cent au moment de la blessure de Fowler, ce qui conférait à Anaheim le 26e rang de la LNH.

À LIRE AUSSI: Poolers: Top 25 des gardiens | Poolers: Trois joueurs qui pourraient vous aider cette semaine | Poolers: Top 100 des attaquants

En son absence, son temps de glace a d'abord été récupéré par Brendon Montour et Hampus Lindholm, les deux joueurs se partageant les responsabilités sur le jeu de puissance en plus d'être sur la patinoire pendant plus de 23 minutes à chacun des matchs, s'approchant même parfois du plateau des 30 minutes. Puis la malchance a continué de s'abattre sur les Ducks alors que Lindholm est aussi tombé au combat et a été placé sur la liste des blessés.

Montour devient donc l'homme de confiance de Carlyle dans toutes les situations, et il a bien répondu dimanche, le premier match raté par Lindholm, avec une récolte d'un but et deux passes, un point sur le jeu de puissance, un différentiel de plus-2, deux tirs et deux tirs bloqués. Il représente une excellente option jusqu'au retour en santé de ses coéquipiers Fowler et Lindholm. L'arrière de 24 ans a montré qu'il était en mesure de s'imposer offensivement avec une récolte de 32 points la saison dernière, lui qui avait auparavant obtenu 99 points en 118 matchs dans la Ligue américaine de hockey.

Video: COL@ANA: Montour fait 1-0 sur un tourniquet

Predators de Nashville : Lorsque les poolers qui misent sur l'attaquant des Predators Kevin Fiala ont vu le nom de Viktor Arvidsson apparaître sur la liste de blessés, ils ont probablement songé qu'il s'agissait d'une belle occasion pour Fiala de finalement se mettre en marche. L'attaquant suisse venait d'ailleurs de récolter deux points en deux matchs, ce qui laissait entrevoir un déblocage dans son cas.

Ils ont toutefois vite déchanté, alors que des joueurs comme Ryan Hartman, Colton Sissons et Craig Smith ont tour à tour défilé à l'aile de Ryan Johansen et Filip Forsberg sur le premier trio, alors que Fiala n'a jamais eu sa chance. Pire encore, après avoir récolté deux autres points en deux matchs alors qu'il était employé sur le deuxième trio avec Smith et Kyle Turris, Fiala a été rétrogradé sur le quatrième trio en compagnie de Miikka Salomaki et Frédérick Gaudreau, en plus de voir son temps de jeu en avantage numérique diminuer quelque peu. Il a été utilisé pendant moins de 7:10 à chacune de ses deux dernières parties. Fiala n'a que deux buts en 21 parties après en avoir inscrit 23 la saison dernière, et la situation ne semble pas vouloir s'améliorer dans son cas.

Dans le cas de Smith, qui évolue maintenant sur le premier trio, sa production n'est pas vraiment supérieure à celle de Fiala depuis le début de la saison, mais il a la qualité de toucher le filet avec régularité, lui qui a décoché 26 tirs à ses six derniers matchs, au cours desquels il a amassé un but et trois passes.

En plus d'Arvidsson, un autre gros morceau des Predators est tombé au combat, alors que le nom de P.K. Subban a aussi été inscrit sur la liste des blessés. Dans l'ordre logique des choses, ce sont Roman Josi et Ryan Ellis qui ont récupéré la majeure partie de ses minutes, alors que Mattias Ekholm a vu une légère hausse de ces responsabilités en avantage numérique.

Bruins de Boston : Quelle malchance pour Patrice Bergeron et les Bruins, alors qu'on a appris mardi que le centre allait rater au moins quatre semaines d'action en raison d'une blessure aux côtes et à l'articulation sterno-claviculaire.

Cette blessure met donc un frein à l'élan de l'un des meilleurs trios de la LNH, et les poolers doivent maintenant s'attendre à une légère baisse de régime de la part des deux autres membres de cette unité, David Pastrnak et Brad Marchand.

En fait, les deux sbires ont été déployés sur des trios différents contre les Coyotes de l'Arizona samedi, et s'entraînaient encore sur des trios différents mardi. Pastrnak patinait avec Anders Bjork et David Krejci, alors que Marchand évoluait avec Joakim Nordstrom et Jake DeBrusk. Les deux joueurs vont encore être jumelés sur la première vague du jeu de puissance, mais leur rendement à 5-contre-5 pourrait évidemment en souffrir. 

Autres blessures à signaler
Brian Elliott, G, Flyers de Philadelphie : deux semaines d'absence, blessure au bas du corps
Vincent Trocheck, C, Panthers de la Floride : absence indéterminée, blessure à la jambe
Andrei Vasilevskiy, G, Lightning de Tampa Bay : quatre à six semaines d'absence, fracture du pied gauche
Ben Bishop, G, Stars de Dallas : une semaine d'absence, blessure au pas du corps

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.