Skip to main content

Poolers : Des nouvelles de l'infirmerie

Le retour de Bishop n'aura pas duré, et le premier trio des Sharks est décimé

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Les blessures font partie de la réalité de la LNH, et elles sont un facteur déterminant dans la saison des poolers. Elles ont évidemment un impact direct sur le rendement des joueurs qui tombent au combat, mais elles offrent la chance à certains joueurs de se faire valoir. Tout au long de la saison, je donnerai une mise à jour du statut des joueurs blessés des différentes équipes de la LNH, tout en analysant lesquels de leurs coéquipiers verront leur rendement fluctuer en leur absence.

 

Ben Bishop (au moins deux semaines en date du 18 mars)

Le gardien des Stars de Dallas Ben Bishop a renoué avec l'action vendredi dernier après une absence de 10 jours en raison d'une blessure au bas du corps, et après avoir accordé trois buts sur 25 tirs aux Sénateurs d'Ottawa, il n'a pas terminé la partie de dimanche contre les Jets de Winnipeg, encore une fois touché au bas du corps. Son absence d'au moins deux semaines arrive à un bien mauvais moment pour les Stars, qui sont au plus fort d'une course très serrée pour une place en séries dans l'Ouest. Ce sera à Kari Lehtonen de tirer son épingle du jeu, mais il n'a pas fait le travail au cours de la première absence de Bishop, lui qui montre une fiche de 1-6-2 avec une moyenne de buts alloués de 3,37 et un pourcentage d'arrêts de ,887 depuis le 24 février. Malgré ses déboires, il serait étonnant que Dallas se tourne vers Mike McKenna, alors Lehtonen demeure l'option à privilégier pour les poolers.

Video: DAL@WPG: Bishop se blesse en réalisant un bel arrêt

Joonas Donskoi (durée indéterminée en date du 15 mars)

Donskoi connaissait une excellente séquence depuis que les Sharks de San Jose avaient fait l'acquisition d'Evander Kane à la date limite des transactions, alors que ces deux ailiers étaient jumelés à Joe Pavelski sur le premier trio. Donskoi a obtenu six points (deux buts, quatre passes) à ses sept derniers matchs en plus d'être employé sur la première vague du jeu de puissance. On semble vouloir confier ses minutes à forces égales à Melker Karlsson pour le moment, mais c'est Kevin Labanc qui a pris sa place en avantage numérique. Ces deux attaquants pourraient apporter une contribution bienvenue aux poolers dans le dernier droit de la saison.

Video: NJD@SJS: Pavelski fait dévier le tir de Labanc

Noah Hanifin (durée indéterminée en date du 19 mars)

Le défenseur de troisième année des Hurricanes de la Caroline est ennuyé par une commotion cérébrale, subie dimanche contre les Flyers de Philadelphie. Hanifin occupe le deuxième rang des pointeurs des Hurricanes parmi les défenseurs avec 29 points (huit buts, 21 passes) en 71 matchs. Comme les Hurricanes sont pratiquement éliminés de la course aux séries éliminatoires, la Caroline risque de faire preuve d'une grande prudence dans son cas. Cela signifie que le poste de quart-arrière de la deuxième vague du jeu de puissance est disponible. Les options qui s'offrent à l'entraîneur Bill Peters sont toutefois limitées. C'est Brett Pesce qui a obtenu la première audition contre les Oilers d'Edmonton, et le prochain en lice pourrait être Jaccob Slavin. Ces deux défenseurs sont plus souvent repêchés dans les ligues multicatégories, mais pourraient grapiller quelques points supplémentaires d'ici la fin de la campagne en raison de ces responsabilités offensives accrues.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.