Skip to main content

Poolers : Des nouvelles de l'infirmerie

Plusieurs joueurs vedettes seront à l'écart pour des périodes plus ou moins longues, et les remplaçants devront être trouvés à l'interne après la date limite des transactions

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Les blessures font partie de la réalité de la LNH, et elles sont un facteur déterminant dans la saison des poolers. Elles ont évidemment un impact direct sur le rendement des joueurs qui tombent au combat, mais elles offrent la chance à certains joueurs de se faire valoir. Tout au long de la saison, je donnerai une mise à jour du statut des joueurs blessés des différentes équipes de la LNH, tout en analysant lesquels de leurs coéquipiers verront leur rendement fluctuer en leur absence.

Auston Matthews, Maple Leafs de Toronto (au moins 10 jours en date du 26 février) 

L'entraîneur des Maple Leafs Mike Babcock a indiqué que son attaquant vedette allait rater au moins 10 jours, et qu'une mise à jour allait être donnée par la suite. En trois matchs sans Matthews, Babcock s'est livré à quelques expériences. Un joueur comme Kasperi Kapanen a été promu sur le deuxième trio. William Nylander a eu la chance de montrer comment il se débrouillait au centre. Le nouveau venu Tomas Plekanec, acquis pour son travail défensif, s'est retrouvé entre Nylander et Zach Hyman mardi soir. Il est donc difficile pour les poolers de savoir qui va profiter de cette situation, ce qui nous ramène vers les valeurs sûres. Le trio de Nazem Kadri, Patrick Marleau et Mitch Marner, qui a été réuni un peu avant la pause du Match des étoiles, est demeuré intact et devrait se voir confier des missions importantes par Babcock jusqu'au retour de Matthews. 

Video: BOS@TOR: Kadri marque un deuxième but en A.N.

Matt Murray, Penguins de Pittsburgh (durée indéterminée en date du 27 février) 

Un tir d'Olli Maatta à l'entraînement a atteint Murray à la tête et lui a causé une commotion cérébrale. Les Penguins vont donc se tourner, comme ce fut le cas plus tôt cette saison lorsque Murray s'est absenté pour cause de blessure et pour le décès de son père, vers Tristan Jarry et Casey DeSmith. C'est DeSmith qui a obtenu le premier départ contre les Devils du New Jersey mardi, et il a tout de même bien fait dans la défaite des siens avec 35 arrêts sur 38 lancers. DeSmith semble avoir devancé Jarry dans la hiérarchie des gardiens des Penguins, et il devrait obtenir la majorité des départs en l'absence de Murray. Jarry n'a obtenu que deux départs depuis le 17 janvier. 

Video: NJD@PIT: DeSmith vole un but certain à Zacha

Patrice Bergeron, Bruins de Boston (réévalué dans deux semaines en date du 27 février)

Le centre numéro un des Bruins a subi une petite fracture à un pied samedi, mais cette fracture a été décelée après qu'il eut disputé une autre rencontre dimanche. Boston a annoncé que Bergeron allait être réévalué dans deux semaines, mais la durée exacte de son absence est indéterminée. En son absence, l'entraîneur des Bruins Bruce Cassidy a confié à Riley Nash la tâche de pivoter la première unité entre Brad Marchand et David Pastrnak. Nash s'est très bien acquitté de sa tâche à son premier match dans ses nouvelles responsabilités avec une récolte d'un but et une passe contre les Hurricanes de la Caroline mardi. Il n'est toutefois pas utilisé en avantage numérique, alors sa production proviendra essentiellement de son rendement à forces égales.

Video: CAR@BOS: Riley Nash marque d'une belle manoeuvre

En rafale…

* Jeff Carter est enfin de retour au jeu pour les Kings, et personne n'est plus réjoui par ce retour que Tyler Toffoli. Ce dernier a amassé au moins un point au cours de chacun des trois matchs des siens depuis que Carter est dans la formation. Il avait été limité à quatre points à ses 19 matchs précédents.

* L'entraîneur des Golden Knights de Vegas Gerard Gallant affirme que la blessure à James Neal n'est pas sérieuse et qu'il pourrait renouer avec l'action cette semaine, lui qui a tenté un retour au jeu lundi contre les Kings avant de voir son nom être de nouveau rayé de l'alignement le lendemain. Son absence a permis au nouveau venu Tomas Tatar de s'insérer sans heurt dans la formation, mais il sera intéressant de voir comment Gallant va déployer ses forces lorsque tout le monde sera en santé. Les trios composés de Reilly Smith, Jonathan Marchessault et William Karlsson ainsi que de David Perron, Erik Haula et Neal font flèche de tout bois cette saison, alors l'utilisation de Tatar demeure un peu un mystère.

* La brigade défensive de l'Avalanche du Colorado était déjà mal en point avec la blessure à Mark Barberio, mais les blessures à Anton Lindholm et Erik Johnson, ce dernier va rater de six à huit semaines, font en sorte que Samuel Girard va voir une augmentation de son temps de jeu à forces égales en plus d'avoir les coudées franches sur la deuxième vague du jeu de puissance. L'imposant Nikita Zadorov pourrait aussi se voir confier des responsabilités offensives supplémentaires en l'absence de Johnson.

* L'attaquant Micheal Ferland a bien complété le duo formé de Johnny Gaudreau et Sean Monahan au cours des dernières semaines. Sa blessure a forcé l'entraîneur Glen Gulutzan a tenté quelques expériences avec les autres attaquants de puissance de sa formation au cours des derniers matchs. Sam Bennett, Matthew Tkachuk et le nouveau venu Chris Stewart ont obtenu une audition jusqu'ici, avec des résultats mitigés. 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.