Skip to main content

Poolers : derrière les chiffres

Quelques statistiques marquantes des matchs disputés hier soir dans la LNH

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Voici quelques statistiques qui ont retenu l'attention au cours des matchs du samedi 8 avril :

5 : Les Canadiens de Montréal ont mis fin à leur saison avec un gain en prolongation contre les Red Wings de Detroit, et c'est l'attaquant Alex Galchenyuk qui a mis fin au débat en surtemps. Si Galchenyuk a connu une saison en dents de scie et qu'il n'a pas totalement répondu aux attentes créées après sa saison de 30 buts en 2015-16, on peut toutefois dire qu'il a répondu présent lorsque le match pouvait être décidé à l'aide d'un seul but. Il s'agissait de son cinquième filet de la saison en prolongation, un sommet dans la LNH. Il s'agit également d'un record d'équipe, l'ancienne marque de trois appartenant à Saku Koivu depuis 2005-06. Si Galchenyuk peut réussir quelques filets victorieux de la sorte en séries éliminatoires, il fera facilement oublier ses déboires de la saison régulière.

17 : L'attaquant des Hurricanes de la Caroline Jeff Skinner a inscrit deux buts contre les Blues de St. Louis, ce qui porte son total à 37 pour la saison, bon pour le sixième rang de la LNH. Il s'est hissé à ce rang grâce à une séquence irrésistible de 17 buts à ses 18 derniers matchs. Son plus proche poursuivant au cours de cette période, l'attaquant du Lightning Nikita Kucherov, a touché la cible à 12 reprises. Il a également réussi cet exploit presque exclusivement à forces égales, lui qui n'a marqué qu'une seule fois sur le jeu de puissance à ses 23 dernières parties. Ses 71 tirs décochés depuis le début de sa folle séquence lui procurent le deuxième rang de la ligue derrière Vladimir Tarasenko (74).

4 : Signe de l'éclosion des jeunes joueurs dans la LNH, de la parité qui règne dans la ligue et de l'incidence des blessures sur le classement des pointeurs d'une saison à l'autre, seuls quatre joueurs qui ont terminé la dernière campagne dans le top-10 des pointeurs ont répété leur exploit cette saison. Patrick Kane et Sidney Crosby sont tous deux de retour parmi les trois premiers, mais on doit ensuite descendre à la dixième position, où l'on retrouve une triple égalité, afin de retrouver d'autres noms qui étaient présents sur cette courte liste l'an dernier : Artemi Panarin et Blake Wheeler. Ce dernier s'est faufilé dans le top-10 en touchant la cible en infériorité numérique dans la dernière minute de son match contre les Predators de Nashville.

En voir plus