Skip to main content

Poolers : derrière les chiffres

Quelques statistiques marquantes des matchs disputés hier soir dans la LNH

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Voici quelques statistiques qui ont retenu l'attention au cours des matchs du dimanche 2 avril :

2 : Après un mois de février pitoyable (un but, une passe en 12 matchs), l'attaquant des Flames de Calgary Kris Versteeg a connu un mois de mars exceptionnel, et il brille vraiment depuis quelques rencontres. Depuis le 1er mars, il a récolté cinq buts et sept passes en 15 parties. Il excelle particulièrement sur le jeu de puissance, où il a récolté sept de ces 12 points, lui qui est employé sur la première vague de l'attaque massive des Flames. Il connaît d'ailleurs ses meilleurs moments de la saison en ce moment avec huit points à ses huit derniers matchs grâce aux deux buts qu'il a réussis contre les Ducks d'Anaheim… en avantage numérique. Il a amassé cinq points à ses quatre dernières parties en supériorité numérique.

25:28 : L'attaquant des Sabres de Buffalo Evander Kane se prend pour une mitrailleuse par les temps qui courent, lui qui a décoché huit tirs au filet dans trois de ses quatre derniers matchs. Il faut dire que son entraîneur Dan Bylsma lui donne amplement la chance de décocher autant de tir avec le temps de glace qu'il lui octroie. Avec un temps d'utilisation de 25:28 contre les Islanders de New York, Kane a surpassé la barre des 25 minutes de jeu pour un deuxième match de suite. Il faut remonter à la saison 2013-14 pour trouver des rencontres où Kane a été aussi utilisé. Il n'a récolté que deux buts au cours de ces quatre parties, mais les choses vont débloquer s'il continue à bombarder le filet adverse de la sorte d'ici la fin de la saison.

0 : Je crois qu'on peut avancer sans trop avoir peur de se tromper que le joueur de la LNH qui a le plus hâte que la saison 2016-17 se termine est l'attaquant de l'Avalanche du Colorado Matt Duchene. Son équipe connaît une saison lamentable, et son nom a circulé toute l'année dans des rumeurs de transaction. Ces rumeurs ont peut-être nui à sa concentration à l'approche de la date limite des transactions de la LNH, mais cette dernière est passée, et le rendement de Duchene ne s'est pas amélioré. Il a été blanchi contre le Wild du Minnesota, comme ce fut le cas lors du match précédent, et de celui d'avant également. En fait, il n'a récolté qu'un tout petit but depuis le… 21 février! Une disette de 21 matchs au cours de laquelle il a présenté un différentiel de moins-19, le pire de la ligue, et où il n'a décoché que 27 tirs. Toute une dégringolade pour un joueur qui a dirigé au moins 200 tirs au but à chacune de ses trois dernières campagnes et qui a inscrit 30 buts pas plus tard que la saison dernière. On ne peut que lui souhaiter de repartir à neuf dans un nouvel uniforme l'an prochain.

En voir plus