Skip to main content

Poolers : derrière les chiffres

Quelques statistiques marquantes des matchs disputés hier soir dans la LNH

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Voici quelques statistiques qui ont retenu l'attention au cours des matchs du jeudi 30 mars :

2 : On a eu droit à un match âprement disputé entre les Flyers de Philadelphie et les Islanders de New York, et la première période a donné droit à une explosion de buts des Flyers ainsi qu'à du jeu robuste. C'est dans ce contexte que non pas un, mais bien deux tours du chapeau à la Gordie Howe ont été réussis au premier tiers seulement. Dale Weise et Wayne Simmonds ont en effet marqué un but, récolté une passe et livré un combat au cours des 20 premières minutes de jeu, Weise réglant même le sien en à peine 8:28. Weise joue du bon hockey depuis qu'il a été laissé de côté pendant six rencontres pour entamer le mois de mars. Il est maintenant jumelé à Brayden Schenn et Sean Couturier, et il a récolté sept points (quatre buts, trois passes) en neuf matchs depuis qu'il a été réintégré dans la formation, en plus d'afficher un différentiel de plus-7 et d'avoir distribué 25 mises en échec au cours de cette séquence.

6 : Les Sénateurs d'Ottawa étaient privés du défenseur Erik Karlsson pour la première fois en 324 matchs, lui qui s'est blessé en bloquant un tir mardi dernier contre les Flyers. En son absence, les Sénateurs ont été blanchis en quatre jeux de puissance, étant limités à seulement six tirs au filet en avantage numérique. En fait, ils n'ont pu faire mieux que 19 lancers pour l'ensemble de la rencontre. C'est Dion Phaneuf qui a reçu la part du lion du temps de glace en supériorité numérique parmi les défenseurs d'Ottawa (5:05) suivi de Cody Ceci (3:04).Ceci a été particulièrement sollicité en l'absence de la vedette de l'équipe et il s'est assez bien tiré d'affaire avec une mention d'aide, trois tirs, une mise en échec et deux tirs bloqués en 26:46 passées sur la patinoire.

0 : Le trio des Jets de Winnipeg formé par Blake Wheeler, Mark Scheifele et Nikolaj Ehlers fonctionne à plein régime dernièrement, mais on ne peut en dire autant de la recrue Patrick Laine. Contre les Ducks d'Anaheim, ce dernier a été blanchi pour une huitième fois à ses dix derniers matchs, et sa dernière mention d'aide remonte au 6 mars. Avant le début de cette période creuse, il détenait une avance de deux points sur Auston Matthews au classement des pointeurs parmi les recrues de la ligue. Il accuse aujourd'hui un retard de deux points sur le centre des Maple Leafs de Toronto, et il est désormais talonné par les coéquipiers de Matthews, William Nylander et Mitchell Marner.

En voir plus