Skip to main content

Poolers : derrière les chiffres

Quelques statistiques marquantes des matchs disputés hier soir dans la LNH

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Voici quelques statistiques qui ont retenu l'attention au cours des matchs du vendredi 24 mars :

7 : L'attaquant des Flyers de Philaelphie Dale Weise joue du très bon hockey depuis quelques rencontres, soit depuis qu'il a été jumelé à Brayden Schenn et Sean Couturier. Contre les Penguins de Pittsburgh, il a connu un match très complet, au grand plaisir des poolers qui l'ont inséré dans leur formation dans une ligue multicatégories. Ses sept mises en échec représentent un sommet pour lui cette saison, et il a de plus marqué un but sur l'un de ses quatre tirs et conservé un différentiel de plus-2. Il compte maintenant cinq points à ses sept derniers matchs, soit la moitié de sa production offensive de la saison au complet.

7 : L'attaquant des Stars de Dallas Ales Hemsky a vu sa saison être gâchée par une opération à la hanche, mais il tente de laisser une bonne impression après avoir raté tous les matchs des siens sauf le premier au cours des cinq premiers mois de la saison. Avec son but contre les Devils du New Jersey, Hemsky a maintenant récolté sept points (quatre buts, trois passes) à ses neuf derniers matchs, ainsi que quatre points à ses trois dernières rencontres. Il évolue avec le capitaine des Stars Jamie Benn à forces égales en plus d'être employé sur la première vague du jeu de puissance depuis quelques matchs. Dallas jouera sans pression d'ici la fin de la saison, et Hemsky tentera de mousser sa candidature en vue d'un nouveau contrat pour la saison prochaine.

,842 : À l'aube du mois de mars, Devan Dubnyk faisait figure de favori dans la course au trophée Vézina, et sa présence parmi les trois finalistes pour cet honneur ne faisait aucun doute. Il menait la LNH pour les victoires (33) et le pourcentage d'arrêts (,931) en plus d'occuper le deuxième rang pour la moyenne de buts alloués (2,05) et le quatrième pour les blanchissages. Depuis ce temps, rien ne va plus pour Dubnyk et le Wild. Son pourcentage d'arrêts est toujours très respectable à ,926, mais cela fait 11 matchs de suite qu'il n'a pas terminé un match avec un pourcentage d'arrêts aussi élevé. En cédant trois fois sur 19 tirs contre les Red Wings de Detroit, il a terminé la rencontre de dimanche avec un pourcentage d'arrêts de ,842. 

En voir plus