Skip to main content

Poolers : derrière les chiffres

Quelques statistiques marquantes des matchs disputés hier soir dans la LNH

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Voici quelques statistiques qui ont retenu l'attention au cours des matchs du vendredi 24 mars :

 

2 : Cameron Gaunce semblait destiné à jouer dans les rangs mineurs pour le reste de sa carrière, alors que le défenseur des Penguins de Pittsburgh avait évolué exclusivement dans la Ligue américaine de hockey depuis le 4 janvier 2014 avant le début de la présente saison. Limité à un point en 20 matchs dans la LNH avant de se joindre aux Penguins, il a maintenant récolté quatre points en huit parties avec Pittsburgh, dont deux contre les Islanders de New York (un but une passe). Avec les blessures qui déciment la brigade défensive des Penguins, qui comptent pas moins de quatre réguliers sur la liste des blessés, Gaunce obtient peut-être une dernière chance de se faire valoir dans la LNH. À 27 ans, ce choix de deuxième ronde (50e au total) de l'Avalanche du Colorado en 2008 doit rapidement se démarquer pour se défaire de son étiquette de joueur de la LAH.

1 : En inscrivant un but contre le Lightning de Tampa Bay, Henrik Zetterberg a poursuivi une séquence très productive. Si la séquence de participations consécutives des Red Wings de Detroit aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley va vraisemblablement prendre fin, ce ne sera pas la faute de leur capitaine, qui est le moteur de l'attaque des siens. Il a maintenant récolté six points à ses cinq derniers matchs, mais sa séquence productive s'est réellement amorcée le 24 janvier. Depuis cette date, il a récolté 30 points en 26 parties, ce qui lui confère une égalité au septième rang des pointeurs de la ligue. Avec ses 61 points, il possède 22 points d'avance sur le deuxième pointeur des Red Wings, Tomas Tatar, soit le plus grand écart entre le premier et le deuxième pointeur d'une équipe dans la LNH cette saison.

5 : En étant limités à un but dans un revers de 6-1 contre les Stars de Dallas, les Sharks de San Jose ont maintenant inscrit un total de cinq filets à leurs cinq derniers matchs, cinq revers en temps réglementaire. Patrick Marleau est le seul joueur de San Jose à avoir récolté plus de deux points au cours de cette séquence. Brent Burns est particulièrement au ralenti, lui qui n'a amassé des points que dans trois de ses 12 matchs en mars, et dont le dernier but remonte au 18 février. 

En voir plus