Skip to main content

Poolers : derrière les chiffres

Quelques statistiques marquantes des matchs disputés hier soir dans la LNH

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Voici quelques statistiques qui ont retenu l'attention au cours des matchs du mercredi 4 janvier :

 

1 : Contre les Canadiens de Montréal, le défenseur des Stars de Dallas John Klingberg a inscrit son premier but de la saison en avantage numérique. Le jeu de puissance des Stars ne fonctionne qu'à 17,0 pour cent cette saison, bon pour le 18e rang de la LNH après avoir terminé au quatrième rang de la ligue la saison dernière (22,1 pour cent). Le rendement de Klingberg explique en partie cette baisse, lui qui ne semble pas en voie de répéter sa récolte de 22 points en avantage numérique de l'an dernier. Il montre toutefois des signes encourageants avec six points à ses sept derniers matchs.

4 : L'attaquant des Canucks de Vancouver Sven Baertschi a inscrit un quatrième but à ses trois derniers matchs contre les Coyotes de l'Arizona, en plus de porter sa séquence de matchs avec au moins un point à quatre (quatre buts, deux passes). Depuis le 13 décembre, Baertschi est le meilleur attaquant des Canucks avec 12 points (sept buts, cinq passes) en 11 parties. Deux de ces points ont été obtenus en avantage numérique, et il présente un différentiel de plus-7 au cours de cette séquence.

2 : L'attaquant des Canadiens de Montréal Max Pacioretty a touché la cible en prolongation dans un deuxième match de suite. Il a ainsi devancé Saku Koivu et Howie Morenz au premier rang de l'histoire de l'équipe avec un huitième but en carrière en surtemps pendant la saison régulière. S'il marque à nouveau en temps supplémentaire contre les Maple Leafs de Toronto samedi, il égalera le record de la LNH de trois matchs consécutifs établi par Andrew Cogliano en mars 2008, selon le Elias Sports Bureau.

En voir plus