Skip to main content

Poolers : derrière les chiffres

Quelques statistiques marquantes des matchs disputés hier soir dans la LNH

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Voici quelques statistiques qui ont retenu l'attention au cours des matchs du mercredi 16 novembre :

0 : Nombre de points amassés par l'attaquant Evgeny Kuznetsov dans la victoire de 7-1 des Capitals de Washington sur les Penguins de Pittsburgh. Ce piètre résultat dans cette explosion offensive des siens s'inscrit dans une mauvaise séquence que traverse l'attaquant russe. Il n'a marqué qu'un but à ses 12 derniers matchs, et il n'a qu'un point à ses sept dernières rencontres. Une partie de ces insuccès s'explique par le fait qu'il semble allergique à lancer la rondelle vers le filet adverse. Il n'a en effet pas décoché plus d'un tir au but à ses 11 dernières parties. L'entraîneur Barry Trotz tente visiblement de mettre fin à sa disette comme en fait foi son utilisation de 6:39 en avantage numérique, le plus haut total de l'équipe, mais il n'a pu amasser de point, lui qui n'a toujours pas inscrit son nom sur la feuille de pointage sur le jeu de puissance depuis le début de la saison.

3:46 : Temps passé sur la glace en avantage numérique par le meneur des Coyotes de l'Arizona à ce chapitre contre les Flames de Calgary. Oliver Ekman-Larsson? Non. Alex Goligoski? Non plus. Il s'agit d'Anthony DeAngelo. Obtenu dans une transaction conclue au dernier repêchage avec le Lightning de Tampa Bay, DeAngelo a amassé un but et une passe à ses quatre premiers matchs en carrière dans la LNH. Massivement employé sur l'attaque massive (moyenne de 2:40 par match, au deuxième rang des défenseurs depuis son rappel derrière Ekman-Larsson), le 19e choix au total du repêchage 2014 de la LNH a été employé pendant au moins 19:44 par match, franchissant le plateau des 20 minutes à trois reprises. Il a amorcé la campagne avec sept points en huit parties dans la Ligue américaine de hockey avant d'être rappelé, et il avait récolté 218 points en 168 matchs à ses trois dernières saisons dans la Ligue de hockey de l'Ontario.

 

En voir plus