Skip to main content

Poolers : derrière les chiffres

Quelques statistiques marquantes des matchs disputés hier soir dans la LNH

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Voici quelques statistiques qui ont retenu l'attention au cours des matchs du dimanche 13 novembre :

9 : Nombre de mises en échec distribuées par l'attaquant des Canadiens de Montréal Andrew Shaw contre son ancienne équipe, les Blackhawks de Chicago. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Shaw était grandement motivé à l'idée d'affronter ses anciens coéquipiers, lui qui a également tiré à six reprises sur le filet adverse. Cela s'est traduit par quelques excellentes chances de marquer, mais Corey Crawford l'a empêché de célébrer son retour à Chicago en beauté. Shaw semble avoir retrouvé ses repères depuis quelque temps, et au cours de ses cinq derniers matchs, il a récolté quatre points (un but, trois passes), un différentiel de plus-5, six minutes de punition, 14 lancers et 18 mises en échec.

3:32 : Temps d'utilisation de Troy Stecher en avantage numérique contre les Stars de Dallas, un sommet chez les Canucks de Vancouver. Il a également inscrit son premier but dans la LNH au cours de ce match. Le défenseur recrue avait laissé toute une impression au camp d'entraînement des Canucks, et après avoir été rappelé à quelques reprises depuis le début de la saison lorsque Chris Tanev était blessé, il s'est illustré depuis son dernier rappel avec un but et deux passes en quatre parties, en plus d'avoir passé sept minutes au cachot et d'avoir tiré au filet adverse à 13 reprises.

2 : Nombre de points récoltés par l'attaquant des Jets de Winnipeg Adam Lowry en avantage numérique contre les Kings de Los Angeles. Cela porte son total à trois points sur le jeu de puissance cette saison en 17 matchs, soit autant qu'au cours de ses deux premières saisons dans la LNH (154 parties). Avec 4:35, il a été l'attaquant le plus utilisé des Jets en supériorité numérique dimanche, alors que Winnipeg regorge de joueurs qui sont absolument en feu. S'il parvient à s'accrocher à ce rôle, les points vont venir pour Lowry, compte tenu de la puissance des Jets en offensive.

En voir plus