Skip to main content

Poolers : derrière les chiffres

Quelques statistiques marquantes des matchs disputés hier soir dans la LNH

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Voici quelques statistiques qui ont retenu l'attention au cours des matchs du vendredi 11 novembre :

1 : Nombre de points récoltés par Matt Moulson en avantage numérique contre les Devils du New Jersey. Il s'agissait du sixième point de la saison sur le jeu de puissance pour l'attaquant des Sabres de Buffalo. La raison pour laquelle cette statistique ressort, c'est que ces six points représentent la production totale de Moulson cette saison. Ses cinq buts et sa mention d'aide ont été récoltés en supériorité numérique, et il a été blanchi à forces égales et à court d'un homme. Il est le seul joueur de la ligue avec trois points ou plus à présenter cette caractéristique.

2:44 : Temps de glace d'Antoine Roussel en avantage numérique contre les Oilers d'Edmonton, le deuxième plus haut total parmi les attaquants des Stars de Dallas derrière Tyler Seguin. Roussel a vu son utilisation grimper en flèche sur le jeu de puissance depuis le 1er novembre, avec plus de deux minutes par match en moyenne. Il a pleinement profité de la chance qui s'offrait à lui avec une récolte de six points (deux buts, quatre passes) dont trois en supériorité numérique, en sept parties depuis le début du mois. Il n'a pas pour autant délaissé son côté robuste, lui qui a également passé 25 minutes au cachot au cours de la même période.

31:16 : Temps de glace de Dustin Byfuglien contre l'Avalanche du Colorado. Le défenseur des Jets de Winnipeg est le joueur le plus utilisé de la LNH avec une moyenne de 28:33 par rencontre, et il se retrouve au troisième rang pour le temps de glace moyen sur le jeu de puissance à 4:29. Malgré tout ce temps passé sur la patinoire, Byfuglien connaît un début de saison laborieux en fonction des attentes qui sont placées en lui. Il n'a toujours pas trouvé le fond du filet depuis le début de la campagne, a été blanchi de la feuille de pointage à ses quatre dernières rencontres, et n'a amassé qu'un point en avantage numérique en 16 parties. Le retour dans l'alignement de Jacob Trouba va peut-être lui permettre de souffler un peu et de concentrer ses énergies sur l'offensive.

 

En voir plus