Skip to main content

Poolers : derrière les chiffres

Quelques statistiques marquantes des matchs disputés hier soir dans la LNH

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Voici quelques statistiques qui ont retenu l'attention au cours des matchs du mardi 18 octobre :

0 : Nombre de secondes où les Canucks de Vancouver ont joué avec une avance depuis le début de la saison. Mais plutôt que d'afficher un dossier catastrophique, les Canucks sont toujours invaincus (3-0-0) cette saison. Ils ont réussi cet exploit en effectuant trois remontées en troisième période pour finalement l'emporter deux fois en prolongation et une fois en tirs de barrage. Attendez donc avant de vous précipiter sur les joueurs des Canucks et de leur prédire le premier rang de la section Pacifique. Ils forment toujours une équipe qui ne devrait pas participer aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley, et leur total de sept buts en trois matchs ne représente pas l'Eldorado pour les poolers.

0 : Nombre de points amassés par Jonathan Toews dans un festival offensif entre les Blackhawks de Chicago et les Flyers de Philadelphie. Avant le début de la saison, j'ai affirmé, au risque de passer pour un hérétique, que Toews était un joueur surévalué, du moins dans le monde des pools de hockey. S'il est toujours excessivement utile à son équipe sur la glace, ses statistiques offensives déclinent depuis la saison écourtée de 2012-13. L'attaque est résolument l'affaire du trio de Patrick Kane, Artem Anisimov et Artemi Panarin, ces trois joueurs ayant notamment récolté 11 points mardi. Toews souffre du manque de production de ses compagnons de trio, et du rôle beaucoup plus défensif que l'entraîneur Joel Quenneville lui confie.

-2 : Différentiel affiché par Thomas Chabot à son premier match dans la LNH avec les Sénateurs d'Ottawa malgré une production offensive de sept buts des siens. Dure rentrée pour le Québécois de 19 ans, qui a été limité à 7:09 de temps de glace, alors que les Sénateurs avaient inséré sept défenseurs dans leur alignement. Le potentiel offensif de Chabot est intrigant, mais il serait peut-être mieux servi par une autre saison dans la LHJMQ.

,838 : Pourcentage d'arrêts du gardien des Kings de Los Angeles Jeff Zatkoff depuis la blessure à Jonathan Quick. S'il y a bien une position où les Kings ne pouvaient se permettre une blessure à long terme à un joueur clé, c'est devant le filet. Zatkoff et Peter Budaj ne représentent absolument pas une solution, ce qui place Los Angeles devant une décision difficile en ce début de campagne. Vont-ils aller chercher de l'aide en pays le gros prix sur le marché des transactions, les autres directeurs généraux se pourléchant déjà les babines en attendant l'appel de Dean Lombardi en sachant qu'ils ont le gros bout du bâton? Ou vont-ils commencer dès les premiers mois de la saison à songer à l'an prochain et se tourner vers leurs jeunes joueurs, en plus de regarnir une banque d'espoirs plutôt dégarnie?

 

En voir plus