Skip to main content

Poolers : Dans le calepin cette semaine

Dadonov et Ellis font des flammèches depuis quelques matchs; un autre espoir du Lightning s'illustre

par Sébastien Deschambault @LNH_FR / Directeur de la rédaction LNH.com

Des joueurs qui arrivent discrètement sur le radar des poolers, d'autres qui traversent des séquences difficiles ou qui voient leur rôle changer… Chaque semaine, je ferai un tour d'horizon des différentes intrigues qui pourraient intéresser les poolers.

 

Evgenii Dadonov

L'attaquant des Panthers de la Floride traverse une séquence exceptionnelle, lui qui a récolté deux points à chacun de ses cinq derniers matchs, ainsi que 20 points (10 buts, 10 passes) à ses 13 dernières parties. Il fait la pluie et le beau temps avec son compagnon de trio Aleksander Barkov à forces égales, alors que seulement trois de ses points ont été obtenus sur le jeu de puissance. Dadonov décoche en moyenne trois lancers par rencontre en plus de présenter un solide différentiel de plus-10 au cours de cette séquence. Tout cela sans l'appui du deuxième trio à forces égales, alors que Vincent Trocheck (12 points, mais huit amassés sur le jeu de puissance) et Jonathan Huberdeau (huit points, mais quatre sur le jeu de puissance) n'ont pas joué à la hauteur des attentes. La troisième roue du carrosse sur le premier trio, Nick Bjugstad, n'a pas raté sa chance dans ce beau rôle avec 14 points (six buts, huit passes) en 13 matchs, avec un impressionnant total de 46 lancers.

Video: MTL@FLA: Dadonov complète la belle passe de Yandle

Anthony Cirelli

Le réseau d'espoirs du Lightning de Tampa Bay fournit chaque année un nombre saisissant de joueurs capables de se débrouiller dès leur arrivée dans la LNH. C'est au tour de Cirelli de s'illustrer à ses premiers pas dans la grande ligue, lui qui a récolté cinq points à ses quatre premières parties, notamment grâce à un rendement d'un but et deux passes dans un gain de 5-3 sur les Rangers de New York jeudi. Sélectionné par le Lightning en troisième ronde (72e au total) au repêchage 2015 de la LNH, Cirelli connaissait de bons moments à sa première saison dans la LAH au moment de son rappel avec 14 points (huit buts, six passes) et 56 lancers à ses 17 derniers matchs. Pourrait servir de carte cachée pour les poolers qui amorcent leurs séries éliminatoires dans des ligues avec beaucoup de profondeur.

Video: TBL@DAL: Cirelli accélère et marque son premier but

Ryan Ellis

Après avoir mis quelques matchs pour retrouver ses repères à son retour au jeu à la suite d'une opération à un genou qui l'a tenu à l'écart du jeu au cours des trois premiers mois de la campagne, Ellis fait flèche de tout bois depuis un mois. Depuis que le capitaine des Predators de Nashville Roman Josi est tombé au combat en raison d'une blessure au haut du corps, Ellis a récolté six points (deux buts quatre passes) en quatre rencontres. À ses 13 derniers matchs, il est à égalité au premier rang des pointeurs de la ligue parmi les défenseurs avec 14 points (trois buts, 11 passes), en plus d'être au tout premier rang de toute la ligue avec un différentiel de plus-14. Il touche le filet avec régularité au cours de cette séquence avec 41 lancers en 13 matchs, une moyenne supérieure à trois par rencontre.

Video: NSH@COL: Ellis crée l'égalité en fin de troisième

Ryan Kesler

Les Ducks d'Anaheim progressent bien au classement, eux qui montrent une fiche de 7-2-1 à leurs 10 derniers matchs. Imaginez à quel point ils pourraient être dangereux en séries éliminatoires si Kesler peut finalement débloquer. Il a admis être toujours incommodé par la douleur, lui qui se remet d'une opération à la hanche subie au cours de la saison morte, et ses statistiques démontrent qu'il est loin d'être au sommet de sa forme. Il n'a pu faire mieux qu'une récolte d'un but et une passe à ses 15 dernières rencontres, ce qui porte son total à neuf points en 30 parties. Le fait que Kesler tire de la patte de la sorte a évidemment un impact sur le rendement de ses compagnons de trio attitrés, Jakob Silfverberg (trois buts, trois passes) et Andrew Cogliano (un but, quatre passes), au cours de la même période.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.