Skip to main content

Poolers : Dans le calepin cette semaine

Le nouveau départ de Gaborik, une recrue qui s'illustre à Pittsburgh et une option intéressante devant le filet sont au menu de cette chronique pour les poolers

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Des joueurs qui arrivent discrètement sur le radar des poolers, d'autres qui traversent des séquences difficiles ou qui voient leur rôle changer… Chaque semaine, je ferai un tour d'horizon des différentes intrigues qui pourraient intéresser les poolers.

 

Marian Gaborik

Acquis par les Sénateurs d'Ottawa mardi en retour notamment de Dion Phaneuf, Gaborik s'est vu offrir une belle chance de se faire valoir à ses débuts avec sa nouvelle équipe alors qu'il a été employé sur le premier trio en compagnie de Matt Duchene et Mike Hoffman. Ces deux joueurs connaissent une séquence fantastique, et l'entraîneur Guy Boucher devait espérer qu'ils traînent Gaborik dans leur sillage. La stratégie a fonctionné jeudi alors que Gaborik a amassé un but et une passe à son premier match dans son nouvel uniforme. Fait inusité, Gaborik, qui en est à sa cinquième équipe dans la LNH, a trouvé le fond du filet à son premier match avec sa nouvelle équipe pour la quatrième fois de sa carrière.

Video: BUF@OTT : Gaborik marque son premier chez les Sens

Jeff Carter

Le directeur général des Kings de Los Angeles a indiqué récemment que Carter allait peut-être rejoindre l'équipe au terme du voyage des Kings, qui se terminera le 20 février. Cela représenterait une excellente nouvelle pour Los Angeles, mais surtout pour ses compagnons de trio habituels, Tanner Pearson et Tyler Toffoli, tous deux en panne sèche depuis 15 matchs avec respectivement quatre et trois points. L'attaque des Kings repose uniquement sur les épaules d'Anze Kopitar en ce moment (17 points en 15 matchs), et le retour de Carter, même s'il devra retrouver ses repères au cours des premiers matchs suivant son retour, sera grandement bénéfique. Carter, Toffoli et Pearson pourraient représenter des options intéressantes au moment où la majorité des poolers amorcent leurs séries éliminatoires, c'est-à-dire au cours des trois ou quatre dernières semaines de la saison régulière de la LNH.

Brent Burns

Les Sharks de San Jose sont décimés par les blessures, et on a revu Brent Burns à l'attaque pour la première fois depuis la saison 2014-15. Gagnant du trophée Norris à titre de meilleur défenseur de la LNH la saison dernière, Burns a patiné sur le premier trio au cours des deux derniers matchs des siens avec Joe Pavelski et Timo Meier, mais une blessure au défenseur Dylan DeMelo en début de deuxième période a provoqué son retour à la ligne bleue. Il s'agit de toute évidence d'une mesure temporaire, son entraîneur Peter DeBoer confirmant après la rencontre de jeudi qu'il était un bien meilleur défenseur qu'attaquant, mais les poolers doivent regardez si leur site de gestion de ligue ne s'aventure pas à offrir une double admissibilité (défenseur et ailier droit) à Burns comme ce fut le cas par le passé.

Video: VAN@SJS: Burns bat Nilsson d'un tir puissant

Zachary Aston-Reese

Le remaniement des trios des Penguins causé par les blessures à Patric Hornqvist et Conor Sheary, ce dernier étant depuis revenu au jeu, a permis à Aston-Reese d'obtenir sa chance aux côtés de Sidney Crosby à forces égales. Le joueur recrue, embauché comme joueur autonome jamais repêché, a également été utilisé sur la deuxième vague du jeu de puissance, et il a profité de cette utilisation pour inscrire trois buts à ses deux derniers matchs et quatre points à ses quatre derniers. Aston-Reese a également décoché quatre tirs à chacun de ses deux derniers matchs. Il n'est pas le premier joueur à sortir d'un peu nulle part pour afficher de belles statistiques en évoluant sur le même trio que Crosby, et tant qu'il s'accrochera à ce poste, Aston-Reese doit demeurer sur le radar des poolers.

Video: OTT@PIT: Aston-Reese marque son 1er but dans la LNH

Brandon Saad

Les Blackhawks de Chicago sont en déroute, et la disette de Saad est un bon reflet de cette misère. Il a touché la cible jeudi contre les Ducks d'Anaheim, mais il s'agissait de son premier but et de son deuxième point depuis le 7 janvier. Il devait aider Jonathan Toews à produire à forces égales et finalement obtenir du temps de glace en avantage numérique. Saad n'a qu'un seul point sur le jeu de puissance malgré le fait qu'il est le sixième joueur le plus utilisé de Chicago en pareilles circonstances, et son rendement à forces égales fait en sorte que Toews est en voie de connaître la pire saison de sa carrière. 

Evander Kane

Vous vous souvenez de ce moment de la saison où Kane avait récolté 34 points en 37 matchs, était en voie de connaître la meilleure saison de sa carrière et était perçu comme le meilleur joueur de location sur le marché? Cette situation s'est fortement dégradée depuis Noël, alors que l'attaquant de puissance a récolté seulement quatre points à ses 21 derniers matchs. Un changement de décor pourrait lui faire le plus grand bien, lui qui deviendra joueur autonome sans compensation et qui joue donc pour son prochain contrat. Attendez-vous à un regain d'énergie de sa part dès qu'il changera d'adresse. Le directeur général des Sabres de Buffalo Jason Botterill aurait toutefois préféré que Kane lui donne plus de munitions pour le monnayer sur le marché…

Antti Raanta

Raanta a finalement obtenu une chance d'agir comme gardien numéro un cette saison, mais il a connu un horrible début de saison en plus d'être ennuyé par quelques blessures. Les Coyotes jouent toutefois mieux depuis quelques semaines, et Raanta semble avoir pris de bonnes résolutions au dernier jour de l'An, lui qui présente des statistiques impressionnantes depuis le début de 2018. En 14 matchs, dont 13 départs, il présente un dossier de 6-3-4 avec une moyenne de buts alloués de 2,12 et un pourcentage d'arrêts de ,931. L'équipe va jouer sans pression d'ici la fin de la saison, et Raanta voudra se donner des outils afin de négocier son contrat, lui qui deviendra joueur autonome sans compensation au terme de la campagne. Une bonne option comme troisième gardien pour les poolers d'ici la fin du calendrier.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.