Skip to main content

Poolers : Dans le calepin cette semaine

Perron fait preuve d'une constance extraordinaire, Brassard en arrache dernièrement

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Des joueurs qui arrivent discrètement sur le radar des poolers, d'autres qui traversent des séquences difficiles ou qui voient leur rôle changer… Chaque semaine, je ferai un tour d'horizon des différentes intrigues qui pourraient intéresser les poolers.

 

Jake Muzzin

Avant d'être blanchi jeudi soir contre les Predators de Nashville, le défenseur des Kings de Los Angeles avait amassé un point dans chacun de ses huit matchs précédents, et dans neuf de ses dix derniers. Cinq de ces points, dont deux buts, ont été obtenus en avantage numérique. Il est employé sur la première vague du jeu de puissance avec Drew Doughty, et il passe en moyenne plus de 22 minutes par match sur la glace depuis le début de l'année 2018. Après une saison difficile l'an dernier (28 points en 82 matchs) qui a refroidi certains poolers, Muzzin est en voie de connaître ne troisième saison de 40 points et plus en quatre ans, un exploit qui n'est à la portée que d'une vingtaine de défenseurs au cours de la même période.

Video: LAK@CGY: Muzzin marque d'un boulet de canon en A.N.

Conor Sheary

Est-ce que la blessure au bas du corps de Sheary qui le gardera à l'écart du jeu pour quelques semaines l'ennuyait depuis déjà un moment? C'est à souhaiter, car l'attaquant de 25 ans ne ressemblait en rien à celui qui a inscrit 23 buts et 53 points en 61 matchs la saison dernière. Malgré le fait qu'il passait la grande majorité de son temps de glace à 5-contre-5 aux côtés de Sidney Crosby, Sheary n'avait récolté que 19 points (12 buts, sept passes) en 52 parties depuis le début du calendrier. Son absence ouvre une porte à un ailier de l'équipe à l'aile du numéro 87, et tout indique que Bryan Rust sera le premier à obtenir une audition. Je ferai un suivi sur cette situation mercredi prochain dans ma chronique sur l'infirmerie.

Adam Henrique

Alors que la majorité des observateurs s'attendaient à ce que le rendement offensif de Henrique chute avec le retour en santé de Ryan Kesler, mais c'est plutôt le contraire qui s'est produit. Avant d'être blanchi contre les Sénateurs d'Ottawa jeudi, Henrique avait récolté huit points (six buts, deux passes) au cours d'une séquence de six matchs de suite avec au moins un point. Cantonné au poste de centre de troisième trio entre Ondrej Kase et Nick Ritchie à forces égales, Henrique est toutefois employé sur la première vague du jeu de puissance, où il a obtenu deux de ses huit points au cours de sa fructueuse séquence.

Video: ANA@BOS: Henrique bat Khudobin d'un tir vif

David Perron

On parle beaucoup des succès du premier trio des Golden Knights de Vegas composé de William Karlsson, Jonathan Marchessault et Reilly Smith, mais si les golden Knights occupent le deuxième rang de la ligue au chapitre des buts marqués par match, c'est parce qu'ils obtiennent la contribution des autres trios, notamment celui formé de Perron, James Neal et Erik Haula. La constance de Perron est tout simplement phénoménale cette saison, une caractéristique très appréciée des poolers. Perron a amassé au moins un point à ses sept derniers matchs (quatre buts, six passes), dans 14 de ses 16 derniers, et dans 26 de ses 32 dernières rencontres! C'est un total de 36 points qu'il a récolté à ses 32 derniers duels, et le fait qu'il n'a pas été écarté de la feuille de pointage pendant plus de trois matchs de suite depuis le début du calendrier est un véritable cadeau pour les poolers.

Video: VGK@WPG: Perron assure la victoire aux Golden Knights

Derick Brassard

L'attaquant des Sénateurs est embourbé dans une profonde léthargie, lui qui a été blanchi à ses huit derniers matchs. Il faut dire que les Sénateurs n'ont inscrit que 14 buts au cours de ces huit parties. L'entraîneur Guy Boucher utilise Brassard avec Ryan Dzingel et Chris DiDomenico à forces égales récemment, et les trois joueurs obtiennent amplement de temps de glace en avantage numérique depuis huit matchs. Le joueur de centre québécois semble fonctionner par séquences cette saison, lui qui avait connu une séquence intéressante juste avant son passage à vide avec 10 points à ses 10 parties précédentes, mais cette heureuse séquence avait elle aussi été précédée d'une disette d'un point en 10 matchs. Les poolers peuvent donc surveiller l'éclosion de Brassard, et le réclamer lorsqu'il inscrira à nouveau son nom sur la feuille de pointage, avec l'espoir que cela marquera le début d'une autre séquence fructueuse.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.