Skip to main content

Poolers : Brayden Schenn passe sous le radar, mais affiche des statistiques de premier de classe

L'attaquant des Flyers a amassé plus d'un point par match en 2016

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Au cours d'une saison, certains joueurs voient leur situation être modifiée, que ce soit en raison d'un changement de rôle, d'une transaction ou d'une blessure à un coéquipier. Chaque semaine, nous allons donc répertorier un joueur par position dont la valeur est en hausse, et un autre pour lequel la valeur est en baisse.

 

ATTAQUANTS
Hausse : Brayden Schenn, Flyers de Philadelphie - Les Flyers sont de retour au plus fort de la course pour une place en séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016, et plusieurs joueurs s'attirent des éloges depuis quelque temps, notamment Wayne Simmonds, Claude Giroux et Shayne Gostisbehere. Cependant, le joueur le plus dominant de l'équipe depuis quelques semaines est probablement Schenn. Il a amassé plus d'un point par match depuis le début de l'année 2016, et il occupe le troisième rang des pointeurs de la LNH depuis la St-Valentin avec une récolte de 15 points (sept buts, huit passes), dont cinq en avantage numérique. Les Flyers sont notamment redoutables sur le jeu de puissance depuis le début janvier, et ce sont Schenn, Giroux et Gostisbehere qui en profitent avec 13 points chacun en supériorité numérique depuis le Nouvel An.

Baisse : Bobby Ryan, Sénateurs d'Ottawa - Ryan a grandement souffert du rendement de son joueur de centre Kyle Turris au cours du dernier mois, alors que ce dernier a joué malgré une blessure avant d'être contraint à l'inactivité le 29 février, alors que les Sénateurs ont annoncé que le centre du premier trio de l'équipe avait subi une entorse à la cheville. Depuis le 8 février, Turris avait été blanchi en 10 matchs, et Ryan ne fait guère mieux avec une récolte de cinq points en 15 rencontres. L'attaque est l'affaire du trio composé de Mark Stone, Jean-Gabriel Pageau et Zack Smith depuis un moment, et l'inefficacité de Ryan lui a valu une perte de temps de glace en avantage numérique. Voyons maintenant si son nouveau joueur de centre, Scott Gomez, pourra le relancer. Scott. Gomez. Sans commentaire.

DÉFENSEURS
Hausse : Sami Vatanen, Ducks d'Anaheim - Depuis le 9 février, l'avantage numérique des Ducks a inscrit 20 buts en 15 matchs, pour un rendement de 37,0 pour cent. Au cours de la même période, Vatanen, qui est utilisé en moyenne 2:41 par match sur l'attaque massive, occupe le deuxième rang des pointeurs parmi les défenseurs de la ligue avec une récolte de 13 points, dont 10 en supériorité numérique. Le petit défenseur finlandais connaît déjà la meilleure saison de sa carrière avec ses 37 points, et avec le réveil des gros canons de l'équipe et du jeu de puissance, il a des chances raisonnables d'atteindre le plateau des 50 points.

Baisse : Jared Spurgeon, Wild du Minnesota - Jumelé à Ryan Suter à la ligne bleue du Wild depuis un bon moment déjà, Spurgeon a vu son rendement décliner depuis qu'il a paraphé une prolongation de contrat de quatre saisons évaluée à 20,75 millions $. Est-ce que les nouvelles responsabilités défensives qui lui ont été confiées depuis qu'il évolue sur le premier duo de défenseurs l'empêchent de bien s'exprimer à l'attaque? Il connaissait pourtant un bon début de campagne avec une récolte de 16 points en 28 matchs, mais depuis le 15 décembre, il a ralenti considérablement avec une récolte de huit points en 36 parties. Il était en début de saison le deuxième défenseur le plus utilisé en avantage numérique par le Wild, mais il a depuis été devancé par Matt Dumba et le jeune Mike Reilly.

GARDIENS
Hausse : Thomas Greiss, Islanders de New York -
Si sa fiche étincelante depuis deux mois, lui qui n'a pas perdu en temps réglementaire depuis le 2 janvier, n'était pas suffisante pour faire de lui le gardien de confiance de l'entraîneur des Islanders Jack Capuano, la blessure subie par Jaroslav Halak cette semaine confirme le nouveau statut du gardien allemand. Fort d'une fiche de 6-1-2, d'une moyenne de buts alloués de 1,98 et d'un pourcentage d'arrêts de ,934 depuis la pause du Match des étoiles, Greiss aura maintenant comme mission de mener les Islanders en séries éliminatoires, et de leur faire franchir au moins la première ronde avant le retour de Halak.

Baisse : Roberto Luongo, Panthers de la Floride - Après leur séquence de 12 gains consécutifs qui a pris fin à la mi-janvier, les choses se déroulent moins bien pour les Panthers et Luongo, et c'est encore plus vrai depuis un mois pour le vétéran gardien montréalais. Depuis le 6 février, il affiche un dossier de 4-4-3, une moyenne de buts alloués de 3,23 et un pourcentage d'arrêts de ,891. Les Panthers ont été dépassés par le Lightning de Tampa Bay et les Bruins de Boston au sommet de la section Atlantique, et la troupe de Gerard Gallant devra retrouver ses repères d'ici les séries éliminatoires, et c'est encore plus vrai pour Luongo.

 

En voir plus